Devenir modèle photo: le début

Bonjour, je me présente, Lindsay, 24 ans, maman d’une petite fille de 22 mois. Être blogueuse d’un jour m’intéresse car j’aime lire, écrire mais surtout, échanger et partager avec d’autres personnes.

(La team Créola te remercie pour ce partage d’impression et te souhaite d’évoluer dans ce domaine qui te passionne tant!)

J’ai toujours été passionnée de mode! L’envie de devenir miss ou mannequin m’est passée par la tête un jour. Mesurant 1m60, je n’ai pas eu beaucoup d’opportunités pour réaliser mon rêve. Je remercie ma mère pour cette petite taille car on dit que tout ce qui est petit est mignon, mais la taille reste un frein pour celles qui souhaitent évoluer dans ce domaine. Et bien souvent, les concours ouverts aux « petites femmes » sont restreints. Je félicite le comité Miss Small And Beauty avec Diana Glandor pour leur initiative.

Tout a commencé, à mes 17 ans. Une amie, elle aussi modèle photo, m’a parlé de son activité et m’a présenté son photographe.

Première séance, je demande à ma mère de m’accompagner. C’est elle qui m’a maquillé, qui m’a aidé à ne pas stresser. C’est au fil des séances et nombreux échanges que la complicité s’est installée entre le photographe et moi.

Modèle : moi / Photographe : Patrice Ruffe

Devenir modèle photo : le regard des autres.

Fière de mes clichés et de ce que je fais. Je partage quelques photos sur Facebook et Whatsapp.

Il y a des amis qui trouvent dérangeant de partager certaines photos, qu’ils qualifieraient de photos intimes. Comme par exemple celle de mon body painting, ou encore d’autres en lingerie. Alors que si c’était des mannequins catalogues, ce serait normal de les voir partout, en tête d’affiche, dans les fonds d’écrans etc…

Modèle : moi

 

Une passion qui se transmet

Aujourd’hui, je suis maman et je partage ma passion avec ma fille de 22 mois, qui elle aussi prend un réel plaisir à poser devant l’objectif.

Modele : stelly et moi / Photographe Evagency – Eve Guillaubey

La photo c’est valorisant. Pour nous, le photographe et le public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *