K’RIBEAN COCKTAIL

©pinterest

Le soleil pointe enfin le bout de son nez après des mois de températures atrocement basses. Depuis mon emménagement à Berlin, je n’ai jamais espéré quelque chose aussi fort (sans compter voir ma pote Be en concert, ma première paire de Louboutin et dernièrement les pâtes fraiches de Doudou). Mais revenons à nos moutons ou plutôt à nos rayons de soleil. Mon humeur fluctue selon les degrés affichés sur le thermomètre et là,  je dois l’avouer, je suis en joie comme dirait Marie-Luce. Les oiseaux chantent, mes tenues sont plus légères et tout le monde sourit (oui, je ne suis pas à Paris).

L’heure est également venue de se dorer la pilule sur les nombreuses terrasses que nous offrent cette ville. Petite parenthèse : je tiens à m’excuser de m’être moquée des personnes qui lézardaient au soleil dès le plus petit rayon de soleil au zénith. Je suis sincèrement navrée, d’avoir ri tant de fois. Parce qu’aujourd’hui, je comprends mon ignorance. Quand tu vis 365 jours par an sous le soleil des Antilles, tu ne réalises pas la chance que tu as. Mais quand ton fessier se les gèle parce qu’il fait -5 dehors, alors tu attends comme tout le monde ce moment où tu montreras ton plus beau profil à notre ami Mr Soleil (histoire vécue).

L’arrivée des beaux jours est aussi synonyme d’apéro (à consommer avec modération évidemment). La mode cette année est encore au rosé, mais j’ai eu la chance de déguster une très belle alternative qui en plus me fait penser aux Antilles: les rhums arrangés de la marque K’RIBEAN COCKTAIL.

La créatrice de la marque, c’est Noémie, une jeune guadeloupéenne âgée de 25 ans qui habite aujourd’hui à Montpellier dans le sud de la France. Tombée littéralement en amour pour ses liqueurs, elle demande à sa grand-mère lors de son dernier séjour sur l’île, de lui donner quelques recettes. De retour en métropole, elle commence à fabriquer ses rhums avec des fruits tropicaux, mais également de sa région, l’Occitanie.

K’ribean Cocktail, c’est avant tout un gage de qualité. Il n’y a ni ajout de colorants ou de substances qui pourraient modifier le goût du rhum ou du fruit. La marque propose deux gammes : une exotique, avec des fruits du Monde et des DOM (en fonction de la saisonnalité), tels que les rhums arrangés mangue-passion, passion-gingembre et ananas flambé citron-vert et une gamme locale, avec des fruits de la région Occitanie (en fonction de la saisonnalité), tels que les rhums arrangés fraise-menthe et fraise façon mojito.

Il y a peu de temps de ça, une campagne de crowdfunding sur la plateforme ULULE avant le lancement officiel et la commercialisation des rhums arrangés a été faite. Je souhaite bon vent à cette marque qui m’a touché. La qualité y est et Noémie est une jeune femme adorable. Alors : «  y bon, fo di y bon! »

©youtube

Thia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *