Champagne s’il vous plaît!

Il est vrai que je ne bois pas beaucoup d’alcool…Mais il faut avouer qu’une petite coupette de temps en temps, c’est très agréable, surtout quand c’est dans un cadre sympathique, avec du beau monde et des mises en bouches goûteuses…

 

 

J’ai été invité à déguster du champagne de la maison Canard-Duchêne à l’Intemporelle au Mémorial ACTe . En effet,  Catheryn Boudiak, directrice de la marque était de passage en Guadeloupe à l’occasion des 150 ans de la maison et en a profité pour rencontrer des clients restaurateurs, présenter la marque, parler de sa mission…Une très belle personne, très spontanée, simple, drôle…avec laquelle j’ai bien discuté.

La Maison Canard Duchêne a été fondée en 1868, elle se situe à Ludes, dans le vignoble de la montagne de Reims. Elle appartient depuis 2004 au Groupe Alain Thiénot, propriétaire de sa propre marque Champagne Thiénot et des marques Marie Stuart et Joseph Perrier (source : Wikipédia)

Je vous avoue que cette marque ne faisait pas partie de mes favoris et cette invitation a été l’occasion de m’en faire une toute autre opinion.

Nous avons d’abord gouté au Léonie Brut : (pour les connaisseurs) 50 % Pinot noir, 30 % Pinot meunier, 20 % Chardonnay, 9 g/l teneur en sucres, 25 % vins de réserve.

Je l’ai trouvé très bon mais je dois avouer que le Charles VII Blanc de blancs   (100 % Chardonnay , 7 g/l teneur de sucres, 30 % vins de réserve) a été un vrai coup de coeur, comme on dit « un pur délice en bouche », très fin, avec le petit tartare de poisson (#tartareaddict), le toast d’avocat, magnifique!

Je remercie vivement  Carole Mees de Sodipa et le reste de l’équipe pour cette invitation, en particulier Christian Secco pour ses explications (#unvraipassionné), le restaurant l’Intemporelle pour le service et l’accueil (il fêtait d’ailleurs ses 1 an!! Congrats!!), Audrey et Rachelle pour leur compagnie.

Si vous voulez en savoir plus sur la marque c’est ici .

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération »

 

Je vous embrasse.

Sass

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *