LA VIE, C’EST COMME UNE GLACE HAAGEN DAZS

OUIIIII c’est le retour des théories cheloues. On adore! lol

Ouaip cé bien sa zot li a: la vie c’est comme un pot de glace HAAGEN DAZS VANILLE PECAN, 6.15€, le pot de 500ml à Carrefour Market le Robert.

I know, t’es confus, interloqué, mais, pas de panique, je t’explique, tout va bien se passer.

Tu vois, les glaces HAAGEN DAZS c’est toute ma vie (oui la glace au coco de mamie est bonne aussi mais la dame n’en fait que les années bissextiles alors…). Bref je suis addict à cette glace.

@Häagen-Dazs

Mais, bien sur, dans un pot, il y a plus de GLACE A LA VANILLE que de noix de pecan. #arf

Et franchement on va pas se mentir, dans tout le règne glaciaire (c’est comme le règne animal mais en version crème glacée) ben c’est clairement le parfum le moins intéressant.

Bon vous l’aurez compris épi manniè piétè yo a: une glace HAAGEN DAZS c’est 95% de glace 5% de noix de pécan!

Mais crois moi, les HAAGEN DAZS ont des choses à nous apprendre:

1 – que je dépense beaucoup trop d’argent dans un truc trop sucré, qui fait 1200 kcal, et qui me fait grossir

2 – que les glaces Haaen Dazs sont… une métaphore de la vie

#tunétaispasprêt

Ben oui, on passe notre temps à espérer tomber sur une cuillerée avec une noix de pécan, on peut se taper genre 3 cuillerées de VANILLE avant de tomber sur une noix de pécan…. ça saoule quoi, MAIS quand on tombe sur LA NOIX DE PECAN ayayayayayaye, c’est la vie.

Et les pecan nuts, c’est tellement bon, que ça te pousse, contre toute logique, à racheter un pot de glace à 6.15€…

J’ai toujours pensé que la vie n’était pas si belle et qu’on accordait trop d’importance à certains moments de nos vies qui ne représentent au final qu’un épiphénomène.

#voirleverreamoitievide

C’est ce que je pensais jusqu’à ce qu’un jour je me dise: « et si on changeait de focale? »

Je me suis dit « hey meuf… » (oui parce que quand je me parle à moi même je m’appelle « meuf ») donc « meuf et si en vrai, là comme ça la maintenant, t’étais pas en train de vivre les meilleurs moments de ta vie alors que tu la trouves, présentement d’une banalité affligeante » en d’autres termes:

ET SI LE BONHEUR RÉSIDAIT EN RÉALITÉ DANS LA GLACE A LA VANILLE ?

#aychèchey

Bon heu j’espère pas non plus parce que sinon ça fait pitié.

Mais bon tu vois ce que je veux dire t’as déjà eu l’impression que ta life c’est super nul, genre, quand t’étudiais, et que t’avais pas de fric… Sauf que 5 ans après tu mates les photos de l’époque et tu réalises que tu t’es quand même bien amusé. Et tu te dit « ébé c’était pas si mal, j’étais heureuse et je m’en suis pas aperçue. »

C’est vrai quoi, peut-être qu’au lieu d’attendre qu’un truc cool nous arrive h24 (l’amour, les vacances, la Bacchanal…) on devrait ché pas, kiffer les ptis moments sympas du quotidien les milk shake oreo à 1h du mat sur le parking de Burger King avec Jordane, les squattages de la piscine municipale de Schoelcher (ohh vasy on l’a tous fait) ….

Ainsi, on passerait pas à côté du vrai bonheur…

Oui je sais vous n’étiez pas prêt, le truc est tellement profond, on est sur de la profondeur de type fosse des Mariannes.

Bon franchement, je vais m’arrêter la, parce que je risque de commencer un speech du style « ne passez pas à côté du bonheur » et je vais me dégouter moi même! #onestpascoachendeveloppementpersonnel

Bref la prochaine fois je vous raconterai pourquoi l’amour c’est comme un sachet de sucre le Galion.

La bisette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *