« JE VEUX UNE FILLE AVEC DE BEAUX CHEVEUX »

@ouidad.com

 

L’autre jour je discute avec un ami, on parle de nos futures vies, futurs enfants machin, machin #classic. Et là le gars me sort pepew :

« Ah mais par contre, je veux un enfant avec de beaux cheveux… »

Ok je pensais qu’il me dirait « je veux un enfant en bonne santé, je veux un enfant avec un caractère pas trop difficile » mais bon, les cheveux … ok !

Mais surtout, je le vois venir à 847km, avec ces conneries là.

Je lui demande donc : « c’est quoi de beaux cheveux ?»  Genre, définis ça pour moi là puisk man za ka senti sé an couyonnad ou kay di mwen !

Réponse : « un enfant avec des cheveux typés coulis ! C’est plus facile à coiffer »

LORD HAVE MERCY !!!  

Lè boug la di mwen sa man senti tout’ cô mwen annou vini flèguèdè ! Vraiment j’ai perdu mes forces.

En fait, j’en ai marre. Je comprends pas qu’en 2019, une personne plutôt mature, éduquée, peut se préoccuper de sujets aussi triviaux que le type de cheveux de son hypothétique descendance.

En fait, dans le monde dans lequel je vis, je suis pas confrontée à ça. Je suis ce que je suis,  mon entourage m’a jamais fait de réflexions à ce sujet, j’aime ce que je suis et jamais personne ne m’a jamais fait douter de moi-même.

Donc quand je suis face à ce genre d’inepties, je suis un peu choquée. En vrai je croyais que ma génération était passée à autre chose mais faut croire que non, puisque j’entends un peu trop souvent ces trucs : lors de discussions, lors de l’élection miss France, quand les gens se sont permis de critiquer notre jolie miss Martinique, remettant en question ses origines antillaises … ou quand on décrit tout simplement une personne genre: « mais oui tu connais pas Elodie, une fille de Case-Pilote avec de beaux cheveux… Elle sort avec Marc là …mais oui! » 

Résultat, c’est le retour de la râleuse ! Jte jure j’aurais préféré te faire un article sur Homecoming le documentaire Netflix de Beyoncé à Coachella …Mais bon…

 

DE BEAUX CHEVEUX

Bon on va pas blablater, si tu viens des Antilles, tu as intégré que lorsque quelqu’un te parle de « beaux cheveux » ça veut dire cheveux typés caucasiens, métissés, asiatiques… (et pas la peine de me dire « c’est pas vrai » ne soyons pas hypocrites avec nous même pour une fois).

C’est comme « il a de beaux yeux » : ça veut dire des yeux marron clair, gris, vert, bleu, jaune fluo … mais surtout pas marron foncé comme la majorité des gens … #nakedtruth

Mais bon à un moment donné, faut avancer, et remettre ces idées reçues en question.

Après enquête sur les sites spécialisés, les chaines beauté Youtube, les magazines féminins etc… On peut essayer de définir c’est quoi vraiment « de beaux cheveux »
Et en vrai, il s’agit de cheveux:  volumineux et denses, brillants, lumineux, avec de belles pointes sans fourches, sans nœuds, et surtout bien nourris et hydratés. Enfin des cheveux en bonne santé quoi!

@thrivegobal

En aucun cas lors de mes recherches, il n’a été question de type de cheveux. Même si, je concède que chacun a le droit d’avoir ses préférences et de trouver un certain type de cheveux plus beau qu’un autre de manière ultra subjective!

Dans ce cas, il faut bien mettre en lumière que c’est son avis « je trouve qu’elle a de beaux cheveux – j’aime bien voir ses cheveux… » et pas être dans l’assertion, c’est-à-dire présenter ce fait, comme étant une vérité générale.

Aucun amalgame entre type de cheveux et beauté de ces derniers n’est donc possible !

@monpetitparadiisbyarmelle

 

Alors oui, on vit dans une société particulière, marquée par les stigmates de l’esclavage et de la colonisation.

Oui ! S’il s’agit d’analyser le « pourquoi du comment » on peut COMPRENDRE.

Je peux comprendre, que certaines grandes personnes pensent encore comme ça :
Lapo sauvé, an ti coulè wayayaye, congo pou lorgeat…. On connait ! C’est encore ancré en nous !

Mais les gars, on est jeunes, on est la génération de demain, y’a déjà eu une prise de conscience de la part de la génération précédente, on est ouverts au monde, on est informés de certaines choses, le processus de changement a déjà été enclenché, on peut plus se permettre en 2019 de dire des choses comme ça et faire 5 pas en arrière, je ne l’accepte pas !

On est des humains, on mérite d’être appréciés pour nos qualités intrinsèques et pas pour des DETAILS !

 

Je suis tout de même heureuse de vivre dans une époque où les mentalités tendent à évoluer, à l’heure du body/hair positivism (mouvement visant l’acceptation de soi, de son corps, et pour le coup, de ses cheveux aussi). 

On est en train de lutter pour ne plus avoir honte de qui nous sommes (peu importe notre origine) et donc on peut pas laisser quelques bwabwas venir mettre à mal tout ce travail. D’autant plus que des petites piques lancées au vent, peuvent avoir des répercussions immenses sur celles qui les reçoivent !

 

Je suis véritablement saoulée de devoir encore faire une mise au point à ce sujet, j’ai un peu l’impression de tourner en rond, mais il faut ce qu’il faut hein…

On est issus d’un métissage, nous devons être fiers de notre diversité. On a tous de beaux cheveux quoi! (auquel cas va faire un bain d’huile… MAINTENANT!)

@moanaluu @lorycoat @karlineguillaume

Le travail est long, c’est véritable gageure, mais … An travay nou yé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *