« JE T’AI RIEN DEMANDÉ »: MARRE DU MANSPLAINING

 

@minadahistoria

L’autre jour un ami m’a envoyé un lien sur Insta. C’était des exercices pour « augmenter sa poitrine ».

Pétèt i gadé mwen i jijé man pa té ni asé…

Je lui ai dit que je crois pas que le sport pouvait permettre ce genre de choses. Genre c’est hormonal c’est trucs là … et puis c’est du tissu adipeux …tu vois!
A la limite ça peut galber, donner un beau maintien mais ça s’arrêtait là… Et puis surtout j’ai pas fait part d’une envie d’augmentation mammaire … Mais là le gars a voulu m’expliquer comment les seins ça marchait… e=manpamandéwayin

Bref un beau moment de Mansplaining!

 

« MONSIEUR JE SAIS TOUT » 

Oui c’est le retour des mots-valises !

Alors Mansplaining ça vient des mots anglais :
man = homme et de la contraction du mot explain = expliquer
Autrement dit « l’homme explique ».

Selon l’Oxford English Dictionary (oui le mot est dans le dico anglais):

Le Mansplaining c’est le fait d’expliquer quelque chose à une femme, alors que ce n’est pas nécessaire, de manière paternaliste et condescendante pour établir une position de domination.

Genre : « Ecoute Jocelyne, laisse moi t’expliquer comment ça fonctionne le tire-lait parce que t’es un peu larguée. »

En francais on dit Mecsplication, mais honnêtement on va faire comme si on avait jamais vu ce mot de notre life. On va l’oublier et reprendre le cours de notre vie!

Ce néologisme est apparu en 2008 suite à un post de blog, de Rebecca Solnit, essayiste féministe, et auteure de
« Ces hommes qui m’expliquent la vie. »

Rebecca Solnit

En gros elle raconte un jour avoir été victime de l’arrogance d’un monsieur qui lui parlait d’un livre « qu’elle aurait dû connaitre » alors que … elle était l’auteure du livre en question !

Donc le Mansplaining c’est quand un homme joue au professeur avec une femme, en ne prenant pas en compte le fait que cette femme, pour le coup en sait plus sur le sujet que lui. Par exemple :
La maternité, les règles, le sexisme, ou plus simplement, son métier etc etc

UN PHENOMENE VIRAL 

Bien évidemment, depuis 10 ans le mot a connu un véritable essor au point de devenir un petit phénomène surtout dans le monde anglosaxon. (il est, comme on l’a vu, entré à l’Oxford English Dictionary).

Comme tu le constates, il commence petit à petit à trouver sa place chez nous, en France.

Il a d’ailleurs, déjà atteint la sphère politique, milieu HYPER SEXISTE.

⇒ En Mars 2018 à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de la Femme, Theresa May ancienne Premier Ministre Britannique a accusé le chef de l’opposition Jeremy Corbyn, de Mansplaining car ce dernier tentait de lui faire la leçon … sur l’importance de la journée internationale des droits des femmes !  Extraordinaire!

⇒ En Juillet 2018, Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations (Marlène raccourcit ton titre stp fait quelque chose), est l’invitée de On est pas couché, afin de parler la condition des femmes.

Jean-Claude Van Damme l’interrompt (on y reviendra), la tutoie et lui fait comprendre que en gros, y’a des femmes qui aiment bosser, comme elle, d’autres non et que c’est pas plus mal pour l’éducation des enfants,… et que si toutes les femmes bossaient qui s’occuperait des gosses ?…

Après l’avoir laissé parlé, Marlène Schiappa lui a gentiment expliqué qu’il faisait du Mansplaining devant un plateau médusé.

@onpc « une femme est une femme, un homme est un homme, un chien est un chien (…) on est là pour s’aimer, on se fait des complications. On a presque peur de parler à une femme (…) les femmes sont superbes, c’est comme des fleurs » JCVD

 

Bien sûr c’est surtout sur Insta que la parole se libère.

Paye ton mansplaining est un compte qui donne la parole aux femmes. A travers des posts elles peuvent partager leurs expériences, leurs anecdotes. Et ça marche, on est interpellés, et on rit…jaune. Au total 26 000 abonnés, une parole libérée, et une prise de conscience enclenchée.

BEST OF:

@paye_ton_mansplaining
@paye_ton_mansplaining

@paye_ton_mansplaining
@paye_ton_mansplaining

Pour plus de consternation rendez-vous sur leur Insta ICI

ENCORE UN TRUC DE FEMINISTES ?

Tu t’en doutes, le Mansplaining essuie certaines critiques.
Encore un truc où on se plaint des mecs :
Parce que y’a le Mansplaining, le Manterrupting, c’est le fait d’interrompre une femme quand elle parle, y’a le Manspreading, ça c’est les mecs qui prennent toute la place dans les transports en commun, en écartant bien les jambes, ils s’étalent quoi! Bref ça fait beaucoup!

manspreading
célèbre cas de manterrupting

Certains hommes trouvent qu’ils monopolisent malgré eux le débat, et que il ne fait pas bon être un homme aujourd’hui.

D’ailleurs y’en a qui se plaignent que les femmes les réduisent à leur genre pour couper le débat. Genre « ou sé an nonm donc pé la ou pa ni ayin pou di »

Ça a un nom, on appelle ça le Womansplaining, c’est-à-dire le fait qu’une femme dévalorise les propos d’un homme, juste parce qu’il est un homme…

Faut comprendre un truc, c’est que dénoncer le Mansplaining c’est pas détester les hommes. Non! C’est dénoncer ce qu’on lit malheureusement en filigrane, à savoir un rapport dominant/dominé.

Et le dominant c’est l’homme et pourquoi ? PARCE QUE NOUS VIVONS DANS UNE SOCIETE PATRIARCALE. (un jour ça va finir par rentrer). Et le patriarcat,(une société faite par les hommes et pour les hommes) ben il est systémique.

Alors, peut-etre que toi Jean-Philippe t’es un chic type qui traite bien les femmes, mais tu jouis malgré toi de tous les avantages que t’offrent ta position d’homme, et malgré toi tu peux, dire des trucs débiles genre :
« Oh les règles ca fait pas si mal, t’as qu’a prendre un Spasfon ca passe, ma sœur c’est ce qu’elle utilise ! »

C’est gentil hein … mais juste dis rien!
Même si ça ne part pas d’une mauvaise intention, il faut comprendre que tu peux pas parler de sujets que tu maitrises pas, parce que tu les expérimentent pas ! Je sais c’est dur!

Le truc c’est que pendant des siècles on a rien dit : ça fait beaucoup de choses qu’on a laissé passer !
Donc forcément aujourd’hui, on a beaucoup de choses à dénoncer !
Et vu qu’on doit trouver notre place dans ce monde qui n’est pas trop fait pour nous. Ben on doit un peu pousser se faufiler…Donc sé coumansé nou coumansé ouvè bouche nou! Be prepared! 

On peut aussi se dire « olala maintenant on donne un nom anglais à tout. »

Ouais mais donner un nom aux concepts c’est les faire exister, les faire passer de l’abstrait à la réalité concrète. C’est affirmer leur existence. Ces trucs là on les a tous vécu, sauf qu’on se posait pas la question, donc on laissait passer…

Ben non ! Selon moi c’est important de toujours tout remettre en question SURTOUT les choses qui sont vues comme normales, évidentes, celles qui vont de soi qui coulent de source !

En vrai c’est pas une gueguerre entre les hommes et les femmes. Chacun doit simplement faire preuve d’humilité, admettre qu’on ne maitrise pas un sujet, et laisser la parole aux sachants… et ce, dans tous les domaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *