Résolutions ou Pschitt encore?

Cette année promis, je vais me bouger, cuisiner mes plats, prendre soin de moi, me concentrer sur les énergies positives. A moi l’aventure Yoga, les légumes et les protéines saines, le sourire tout le temps (le meilleur des antioxydants). Ca va être d’un simple, d’une efficacité, d’effets prochainement avérés.
Les études s’enchainent et toutes font part de la volonté ENORME (ou plus modérée) de ceux qui prennent des résolutions.
C’est bien d’avoir des objectifs dans sa life. Les atteindre c’est trop fort. Ouais j’y crois encore.
Nous sommes, selon un sondage réalisé par Newpharma, 2 sur 3 à prendre de BONNES Résolutions pour l’année qui démarre. Jusques là, je tiens la corde.
2 sur 3, mine de rien on est nombreux à se lancer des défis ! Sacrés joueurs.
Qui d’arrêter de fumer (ou réduire sa consommation de tabac – gloups), de vouloir perdre un peu (ou beaucoup) de poids (oups), maigrir quoi, de se mettre au sport (essayer, s’y tenir c’est autre chose encore), de manger plus sainement (comment plus de chocolat ? Qui a dit que ce qui est important est ce que l’on mange entre le 31/01 et le 25/12 ? Qui de positiver, d’opter pour une autre philosophie de vie (et mes envies de cocooner ça compte pour du positif ou je vais passer pour une oisive déprimée ?), etc.
Je cite : « Pour un nouveau départ harmonieux, perdre du poids (38% des réponses) et se mettre au sport (35% des réponses) arrivent en effet en tête des souhaits pour la nouvelle année, suivis de très près par l’envie de positiver. S’alimenter plus sainement est à la 4ème place des résolutions les plus citées. Celle de passer moins de temps devant un écran n’engrange que 12% des réponses. Et on se rend compte que réduire son stress (pourtant hyper pénible ce stress) est à la 5ème place. Trouver des solutions pour le lâcher prise, mieux-vivre plus globalement n’est pas sur le podium selon cette étude. Etonnant ! Avec la flopée des #commentsesentirmieux, #commentvivreheureux, #commentdeveniradultesansdouleur on aurait pu croire que ce marché aurait le vent plus en poupe 😉

Au final, 9% oublient leur bonne résolution sur le long terme (Ah ! J’ai dit ça moi ?). 63% les respectent PARFOIS (respect).
Félicitations au 5% qui quand ils parlent et disent « je vais faire ça », le font et pour longtemps, longtemps (vous avez ma toute mon admiration).
Que vous soyez dans la première catégorie ou la deuxième, vous faites ce que vous pouvez et moi je trouve que c’est déjà un sacré challenge en soi. Pour les élus de la troisième classe mais en fait la première (la grande classe), je n’ai pas de mots.
Comme les bulletins blancs qui ne sont pas pris en compte, ou quand cela arrange certains discours) il reste ceux qui se connaissent vraiment bien et pour qui la notion de risque n’existe pas. Ceux, qui ne prennent JAMAIS de résolutions. Ils ont essayé d’en prendre, ne les ont jamais tenues. Ils n’ont pas pour autant fait preuve de renoncement, juste de grande sagesse, selon eux.
Mais au fait, j’ai franchi un cap, je me rends compte (assez brutalement) que je n’ai pris aucune résolution cette année. C’est grave ?

Et vous ? Quelles sont les vôtres ? On démarre le compte à rebours ? J-364 Fòs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *