NO BRA DON’T CARE: ADIEU LES SOUTIFS?

@dairing.tia

Bon on va mettre les pieds dans le plat. ON VA PARLER DE NOS SEINNNNNNNSS !!!

Et plus précisément de la question du port du soutien-gorge!

On est en 2019, on porte des soutifs, y’a pas à discuter là- dessus!
Sauf que depuis quelques temps quand même, cette histoire de sous vêtement là c’est grave remis en question avec l’avènement du NO BRA!

 

Bref moi à la base je regardais tout ça de loin, je me sentais pas spécialement concernée.
Et il y a quelques semaine je suis tombée sur une vidéo de la Youtubeuse Dairing Tia  intitulée « Pourquoi je ne porterai plus jamais de soutien-gorge » qui en parlait un peu plus en profondeur, puisqu’elle est adepte du No Bra!

Pour le coup j’avais déjà maté des vidéos d’autres Youtubeuses  à ce sujet mais cette vidéo là de Dairing Tia m’a fait réfléchir et je me suis rendue compte que de plus en plus de femmes disaient NON au soutien-gorge!

la sublime @dairing.tia

 

POURQUOI CE MOUVEMENT PREND DE L’AMPLEUR ?

 

UNE OPPRESSION SOCIALE

La poitrine des femmes a toujours été un objet de fantasme et de mystère. On doit donc le dévoiler sans trop en montrer. Un vrai numéro d’équilibriste.

Plus qu’une op-pression sociale on peut parler d’op-pression de la société patriarcale.

Ouais tu vois ce soutien gorge devenu trop petit pour ta poitrine qui te compresse avec ses baleines qui te font ultra mal ? Ouais ? Ben c’est la société patriarcale !
Ce qui est « drôle » c’est toute l’hypocrisie de cette société :

« Couvrez ce sein que je ne saurais voir. »

Ils sont hypersexualisés donc on veut un peu les voir, mais on veut pas non plus trop les voir. On veut surtout pas voir des bouts de tétons qui pointent dans la rue avec ton t-shirt blanc! Oh ! Donc  go chez Undiz!

@irina_abramovich

Mais tu peux les exposer sur les réseaux OKLM !

Enfin pardon Instagram a une politique de censure : si tu caches tes tétons avec deux petits émojis cerises ou un petit floutage ÇA PASSE ! #bandehypocrites

@anaizzle_

– Certaines poitrines sont discriminées. Y’a apparemment des poitrines montrables et d’autres qu’ils faut cacher. Un bonnet B peut, selon une styliste Carioca bossant pour le groupe M6, se dévoiler avec un décolleté, mais à partir de C D faudrait éviter parce que « ça fait voulgaire ma chérie »

– Ils font l’objet de jugement. C’est pas nos seins hein, mais on se permet de juger les poitrines des autres. Hommes comme femmes d’ailleurs. On te mets à la fête si tes seins « ressemblent à des gants de toilette » comme si tu étais responsable. Des fois ton corps il fait ses trucs il te demande pas ton avis. Donc pourquoi c’est toi qu’on blâme!

SAGGY BOOBS MATTER

 

– C’est un poids financier! Sa ka manjé lajen nou!
On va pas se cacher cette histoire de soutien-gorge, c’est un BUSINESS !
En 2018, malgré une chute de 6% le chiffre d’affaires mondial des UNDERWEARS était de 2,4milliards d’euros! 

Et le pire c’est qu’on est entrées dans la matrice et on encourage cette mascarade :

« Attends Emilie tu rigoles ou quoi ? Tu portes DES SOUS VETEMENTS DEPARAILLES ? Mais c’est pas classe! Moi je refuse que mon copain me voit comme ça»

Heuuu puisque sé wou ki ka achté bel soutien 50€ ba mwen ! Papa mwen sé Lagardère?! 

victoriassecret

Et puis ton copain qui mets des caleçons troués FABIO FARINI on connait hein !

– On se trompe de débat. On en est arrivé à se demander si on doit laisser des mamans allaiter leur bébé en public! On en est arrivé là! Ça gène visiblement des gens qu’une femme nourrisse son enfant! On est des mammifères! Ça marche comme ça en fait! Mais askip ce serait un attentat à la pudeur ou une volonté d’exciter les passants ché pas! (je comprends pas c’est quoi les bays)

@little_prince_ervin_joseph

Calmons nous!

  • Et puis t’as déjà mis un soutien quand ta poitrine est gonflée et douloureuse à cause de ton SPM? pourquoi on doit souffrir comme ça?! POURQUOI 

 

UN IMPACT NEFASTE  SUR NOTRE CORPS 

Maintenant que j’ai évoqué tout ce qui n’allait pas dans notre société et qui nous forçait à mettre nos soutien on va attaquer le vif du sujet : ON NOUS A MENTI !!!

Quand je suis arrivée en 5e mes copines m’ont fait comprendre qu’il était temps pour moi de porter un soutien gorge afin de protéger ma poitrine. Tu connais, les discussions de filles dans les vestiaires en EPS…

Breaking news priorité au direct: selon nos dernières informations : C’EST FAUX

C’est ce que nous explique l’étude du Docteur Jean-Denis Rouillon, médecin du sport au CHU de Besançon et professeur à l’Université de Franche-Comté.

soutiengorge.info Jean-Denis Rouillon

C’est quoi cette étude ?

Depuis 15 ans le Dr Rouillon mène une enquête sur l’intérêt pour les femmes de porter un soutien gorge.
Près de 320 femmes âgées de 18 à 35 ans ont participé à cette étude portant sur l’évolution de leur poitrine sans soutien-gorge.   Sé pa bagay la fèt !

Que dit cette étude ?

– On constate tout d’abord un lifting naturel des seins à hauteur de 7mm par an chez les femmes ne portant pas de soutien: « le mamelon remonte en moyenne de 7 millimètres en un an par rapport à l’épaule. »

En fait le sein à son propre tissu de soutien naturel. Il produit des substances qui jouent sur sa fermeté et son élasticité. Mais vu qu’on porte des soutifs ben il arrête d’en produire. Et là c’est le drame on perd en tonicité et ils s’affaissent

– Il y a une corrélation entre douleurs aux dos et port du soutien. Les fameuses « douleurs aux dos des femmes à grosse poitrine » ne seraient pas dues aux 2 charges lourdes qu’elles se trimballent !

 

-Il y aurait également une corrélation entre vergetures et port du soutien! Whatttt?!

@gloria_nbr Mlle Gloria décide d’assumer et d’être fière de ses vergetures.

– Et pour couronner le tout: la compression des seins par le soutien-gorge empêcherait le « drainage lymphatique ». Notre système lymphatique permet de détoxifier le corps – mais vu qu’on est compressées là, ben les toxines circulent plus longtemps dans l’organisme.

Bref ça fait beaucoup de choses !

OÙ JE ME SITUE DANS TOUT ÇA?  MON AVIS

Je dois avouer que j’ai pris une claque avec toutes ces infos !

De base j’ai énormément de mal à sortir sans soutien. Je crois que c’est même pas un truc envisageable! Ché pas je me sens ultra MAL A L’AISE quoi ! J’ai l’impression que tout le monde ne voit que ça ! #parano

Et là on me dit que ce que je fais là, ça nuit à mon corps! OH!
Mais tout ça a du sens !

marlon.doomen

 

Donc chui un peu perdue maintenant : on est clairement à l’ère de la remise en question! On réalise que tout notre mode de vie nuit à notre corps à notre planète. C’est grave relou !
Bon pour le coup je sais pas si je serais capable de me balader sans soutien mais bon, c’est une question qui mérite d’être étudiée !

Il existe déjà des soutiens sans armatures, assez softs à porter. Je pourrais commencer par ça, lors de certaines occasions (quand je vais passer la journée chez mamie quoi.) Mais c’est chaud moi j’aime trop les soutifs LIFT-UP!
Mais la société là, la société m’a eu ! Chui dans la matrice !

 

La question en vrai n’est pas de savoir si après avoir lu cet article tu vas jeter ou non tes soutifs faut pas rêver mais plutôt être informée, connaitre les risques et faire ses propres choix.

Le mouvement prend de l’ampleur, de plus en plus de femmes (et de stars comme Rihanna ou Miley Cyrus par exemple) osent s’afficher en No Bra.

@justjared

Je pense qu’il est surtout question d’aimer ses seins pour ce qu’ils sont: c’est dla graisse qui peut à l’occasion émoustiller le sexe opposé,pour la survie de l’espèce, et lorsque la propriétaire des tétés en question a décidé de leur donner cette fonction,et qui permet surtout de nourrir les bébés Homo Sapiens Sapiens. Ils peuvent être sensuels, mais jamais vulgaires! C’est des SEINS!

Quoi qu’il en soit la poitrine c’est le symbole de féminité et ce serait cool que cette question reste une question EXCLUSIVEMENT FEMININE !

Avec ou sans soutien le plus important c’est que nos choix ne soient guidés que par nous même et pas par les autres !
Bref et toi t’en penses quoi ?

@SNSoutlet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *