La chronique de la Chieuse

Lettre ouverte à ma cellulite :

Chère Cellulite,

Voilà quelques années que je t’observe, là, sur l’intérieur et l’extérieur de mes cuisses… Voilà quelques années que je constate ton installation progressive et sournoise sans jamais pouvoir t’arrêter…

Ce n’est pas faute d’avoir essayé : sport (1h/jour oui oui), huiles essentielles qui grattent, grains de café qui piquent et plus récemment Somatoline Cosmétique ki pa ka fè AYIN ! Lagen fouté jété ! (qui ne fait RIEN ! Argent jeté par les fenêtres ! ).

Alors voilà, avec l’âge qui avance les choses ne vont pas s’améliorer, je te propose un marché : je te laisse tranquille… si tu vas t’installer sur chacun de mes lecteurs.

Certains t’accueilleront mal, mais au fond ils savent que me soutenir est plus important que l’apparence de leurs cuisses.

Cordialement,
La chieuse du mois
Ps : je t’enverrai bientôt l’acné pour te tenir compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *