KAY MANMAN: 28 ANS TOUJOURS CHEZ SES PARENTS

« ma manman m’a dit , pa mwen ki di , ki di ,
pa palé mwen mayé …ro oh !

si janmin mwen touché môsso madriyé a , fôk man ni ti kay mwen
si mwen santi mwen gran , fôk man gran toupatou
fok man lonjé kô mwen ,
la klé mwen an lan min mwen , pèsonn pa ka di mwen , yéyé la ou sôti » Eugène Mona

A l’âge de 20 ans, je suis partie vivre en France, dans le cadre de mes études. J’ai découvert la pseudo liberté. Man té comprenn’ man té rand hein dans mon très grand appartement du CROUS…

Et puis cinq ans plus tard, j’ai dû rentrer en Martinique. Je me suis dit naïvement « ça va pas durer, je vais trouver du travail, et puis me prendre un pti appart stylé sur Schoelcher quoi normal » ………..AHAHAHAHAHA fout’ man té couyon kan mem! 

Au final, j’ai presque 29 ans, et je n’ai aucune idée de quand je vais pouvoir « démarrer ma vie » (enfin démarrer c’est vite dit). Bref être une/une Tanguy c’est:

 

1 DEVOIR RENDRE DES COMPTES

Ben oui, tu vis chez les gens, ils sont bien gentils ils te donnent toujours le gite et le couvert (même si ça te balance des « i za tan pou zot fouté moi lcamp ici a » dans le plus grand des calmes), ben tu peux pas faire tout ce que tu veux puisque tu n’es pas chez toi!

Bien sur, mes parents sont pas des tortionnaires non plus, j’ai le droit de sortir, sans dire où je vais. Mes parents me font confiance depuis le temps, et puis surtout ils s’en fichent un peu pour le coup!

Mais bon si je sors, à 23h je vais quand même recevoir un ti appel du style « ou konté rentré o swè a? »  histoire qu’ils ferment pas la porte à clé et que j’ai pas à les réveiller en pleine nuit…

Et puis, je peux pas non plus me permettre de disparaitre 4 jours, au risque de voir LA PIRE photo de mon facebook utilisée sur un avis de recherche de la gendarmerie du Robert quoi …

 

2 ALLER A DOMIA HABITAT ET MAISON DU MONDE ET NE RIEN POUVOIR ACHETER

Toi même tu connais ça: même si tu n’es pas très portée « déco » tu vas dans les magasins de décoration et d’ameublement, ben t’as envie de tout acheter. Tu te projettes quoi…

Moi je me vois déjà avec une petite décoration hyper épurée sur des tons clairs, avec des matériaux bruts, un truc très végétal tu vois, mais… j’ai pas de maison!! C’est bête hein comment les choses se jouent sur des petits détails! #epicfail

Donc je me console à Maison du Monde en m’achetant des … tasses à 7€! On fait comme on peut quoi!

 

3 SE FAIRE REVEILLER PAR LES AVIS D’OBSEQUES

Ouais, soit ça, soit les traditionnelles disputes parentales du dimanche matin! (oui ils ont un vrai respect de cette tradition):

« Roger poutchi ou mété clou girofle an didan viande lan ? »
(oui les disputes de mes parents sont ultra débiles, et concernent des sujets encore plus débiles, c’est à ça qu’on reconnait un couple qui dure hein)

Bref avec des gens comme ça les grasses mat’ oublies! Après je me plains pas, j’ai des potes qui se font réveiller par leurs daronnes tous les matins parce que « jou za ouvè ou za domi asé » #pafacile

4 ETRE OBLIGEE DE MANGER LE MIGAN DE FRUIT A PAIN DE PAPA

… Alors que t’as envie d’aller au Macdo mais t’y vas pas, parce que tu sais qu’il va dire que tu es toujours en train de manger n’importe quoi et que « sé poussa ou gro konsa an jou ou kay annou explosé anlè nou »

J’aime le migan de fruit à pain de papa (avec la morue rôtie, le piment épi le ti zaboca) mais bon des fois, j’ai bien envie d’un Big tasty quoi olala, chui humaine quoi, j’ai mes failles aussi!

 

5 DEPRIMER ET SE DIRE QU’ON A RATE SA VIE

Ouais des fois tu fais une petite introspection et tu te rends compte que t’as pas le permis, donc pas de voiture, pas de travail (pour payer le permis et la voiture) et donc pas d’appart non plus.

Bon dans ces cas là, moi c’est radical, je mets une playlist SOCA sur YouTube, ça anesthésie mon cerveau et je passe à autre chose. Ca sert à rien de pleurer, sa pé ké chanjé ayin!

 

6 NE PAS POUVOIR FAIRE D’APEROS 

Ouais moi chui la vraie ptite frenchie/bobo: j’adore faire des apéros avec du vin, des ptis fours de chez Thiriet et bien sûr de la charcuterie entourée de ses meilleurs potos et se raconter nos lifes… Mais ça c’était avant!

@confit_banane_

Alors bien sûr, mes parents m’ont JAMAIS interdit d’inviter des potes bien au contraire ils sont tous les bienvenus à la maison. Elle est même capable de faire du diri dou pour Nicolas, parce que Nicolas adore le diri dou!

Mais on sait tous comment ça se termine: mes parents commencent à raconter à mes potes tous les moments les plus honteux de ma vie, ça les fait rire et après j’ai droit à un « j’adore tes parents ahahaha » #tchip

(en plus je peux pas proposer à un ti sexy de venir regarder Netflix à la maison if you know what i mean…)

 

7 NE PAS POUVOIR PROFITER DU CALME ET DU SILENCE

Entre ma maman qui babille quand elle n’écoute pas ses chansons bizarres bien fow sur YouTube, mon père qui débarque sur moi pour venir me parler de la guerre de Crimée (for no reason) et mon frère qui squatte mon lit et ma télé … Ouais disons que c’est animé chez moi!

En fait, j’aurais besoin de me prendre une semaine à la Valériane pour me reposer. Parce vivre chez moi, avec ma famille c’est épuisant psychologiquement!

 

8 NE PAS ETRE TOUT A FAIT PREPARE A LA VRAIE VIE

On ne va pas se mentir, je vis pas dans la vraie vie. C’est normal, j’ai zéro charge fixe, à part l’abonnement Netflix! Comme je l’ai déjà dit, ma situation est tellement précaire que je peux rien payer de façon permanente.

Bon je suis pas non plus déconnectée de la réalité, et je sais ce que c’est que de payer un loyer des charges, mais c’est pas pareil!

Donc j’ai accepté l’idée d’être encore une enfant, à demander à maman un ti 5€, à laisser maman s’occuper de la déclaration de revenus ouais chui un bébé gâté c’est comme ça!

 

9 ETRE CONTENTE DE PAS AVOIR A PAYER DE LOYER 

Après faut prendre les choses du bon côté et apprécier les ptis moments sympas de la situation: Je paye pas d’impôts locaux ni de taxe d’habitation quoi! voila je suis pauvre, mais le peu que j’ai C’EST A MOI … et à la banque ! (ma vie est vraiment nulle les gars, je réalise que je me raccroche à des trucs pourris.)

 

10 AVOIR LA CHANCE DE PROFITER DE SES PARENTS

C’est clairement la meilleure partie du truc! J’ai la chance d’avoir des parents géniaux et assez supportables. Parce que bon, c’est bien connu supporter ses parents quand on est soit même adulte sa an manniè! Mais chez nous la cohabitation est plutôt cool! Bien sûr je dois encore accepter de me faire gronder (ouais les gars je me fais gronder à mon âge)…

« Manzè Charlina ou yin ki sali ou pa jin ka fè la vaisselle la gnagnagnagna » arf

Mais bon, discuter de la politique de Donald Trump avec papa, mater des matchs de ligue des champions avec lui et l’écouter m’expliquer pour la 7523e fois la règle du hors jeu, regarder des clips sur KMT avec maman et me moquer des chanteurs (oui je me moque épi kissa), supplier papa pour qu’il nous fasse des crêpes, et dîner en famille en écoutant les conseils du meilleur astrologue de l’île sur Martinique 1ere ça n’a pas de prix:

 

-qu’elle est votre âge Roselyne?
-65.
-65 QUOI Roselyne?
– 65 ans.
– Inbin voila! Vous appelez pour quoi ?
– Je voudrais savoir si mon copain va quitter sa femme pour moi ?
– Anh anh Roselyne je ne vois pas ça dans les cartes. Vous l’avez connu il avait une femme ?
– Oui.
– Inbin voila, il est très bien avec sa femme ET avec vous ! Passez une bonne soirée Roselyne.
– …d’accord Mr XXX…

 

 

En vrai, je me plains pas. On est tellement nombreux à être dans cette situation. Surtout aux Antilles. En même temps entre le chômage, l’ultra précarité des actifs (ton employeur qui veut jamais te donner plus que 1200€…), le parc social qui nous est presque inaccessible (la majorité des logements HLM sont des T3), la difficulté à se loger dans le parc privé: « votre salaire doit être équivalent à trois fois votre loyer »  ben c’est compliqué, surtout quand on est célibataire.

Résultat on remercie maman (et papa) de jouer les airbnb! Et on profite des bons côtés en attendant des jours meilleurs!

En attendant on est des gros Tanguy!!

Quand à moi chui pas inquiète un jour j’aurai mon loft à New-York vous z’allez rien comprendre!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *