LE JOUR OU J’AI FAILLI MOURIR A L’ILET CHANCEL

ti canots

A la base, j’étais censée t’écrire un article sur l’îlet Chancel. Je viens de la république démocratique du Robert et bien sûr, comme toute Robertine qui se respecte, je suis super chauvine.
L’article devait donc présenter ce magnifique îlet, le plus grand de la Martinique (ay chèchéy !), ses iguanes (iguane des petites antilles, espèce endémique à la Martinique), ses fours à chaux et ses figuiers maudits.

Mais rien ne s’est passé comme prévu.

STORYTIME

Si tu me connais tu sais que je passe plus ma vie à l’îlet Madame. Mais bon j’avais envie de changer voilà … Quelle bonne idée j’ai eu !
Je prends donc rendez-vous avec un pêcheur afin qu’il nous y emmène mon copain et moi. Etant un peu débordé avec un autre groupe de touristes c’est son collègue, un ti jeune ultra blazé et immature qui s’en charge.

Et ce bwabwa jadin n’a pas fait son taff correctement puisqu’il nous a déposé à …L’ILET LA GROTTE !

Explications : L’îlet la Grotte est un îlet JUSTE EN FACE de l’îlet Chancel. A peine 150m les séparent.

 

Pour mourir moins bête 

L’ilet la grotte (ou îlet Ragot) est un des 10 îlets que comptent le Robert. En fait l’îlet est issu de la chaine volcanique Vauclin-Pitault. 

Il possède une végétation hétérogène et riche. On y trouve le Murier péyi, une espèce assez rare en Martinique, des sikriyé fal jaune ou encore des merles à lunettes. 

Comme son nom l’indique, il y a vraiment une grotte là bas, anciennement occupée par Chabine, première femme marin pêcheur  de la Martinique, très connue dans la commune. En fait la famille de Chabine, la famille Lagrand était gardienne de l’îlet. 

Cet îlet appartenait à l’époque à la famille Duchamps (propriétaires de l’usine Soudon au Lamentin) et passaient leurs vacances avec leur familles et servantes sur l’îlet. 

Aujourd’hui des familles occupent encore les lieux durant les vacances et le Week-end. Cet îlet a donc un caractère un peu privé. Donc va pas squatter l’îlet de la personne! 

TripAdvisor

 

Bref. J’ai demandé à l’inutile si c’était le bon îlet (je ne vais jamais là bas donc je connais pas trop les lieux) i ka di mwen « oui la plage du Trapèze (Chancel) est juste en face tu peux y aller à pied ». Par « à pied » il entendait «dans l’eau » et nous on a cru qu’il s’agissait d’une seule et même terre (on ne voyait pas que la mer nous séparait de la plage qu’il pointait du doigt). Le mec nous a clairement mis en danger quoi!

On pense donc être sur l’îlet Chancel, on mange on chill et on se dit « bon allons visiter l’îlet et partons à la recherche des fameux iguanes » …

Au bout de 20m on tombe sur un panneau « Ilet la grotte » (man dessen)
Man ka di cô mwen « sé pa sa missié fè nou la » ! On comprend donc que l’îlet Chancel est en face et décidons de nous y rendre par la mer…

Et là tu te dis « heu manzel va vraiment traverser la mer pour rejoindre deux îlets ? Manzel comprenn i sé Laure Manaudou ? »

Pourquoi j’ai cru que c’était possible :

  1. Le pêcheur nous a dit que ça se faisait tout le temps donc on lui a fait confiance
  2. Il s’agit de fond blanc, à savoir un lieu où la mer est (majoritairement) peu profonde. En gros tu as PRESQUE (le presque est important) tout le temps pied
  3. La distance entre les deux îlets est minime, on distingue très bien les gens qui se baignent sur l’îlet en face
  4. Il y avait plein de gens, de bateaux de kayaks dans la mer, on s’est sentis en sécurité le bras de mer séparant les deux îlets:

 

Donc on décide de se jeter à l’eau et de marcher où on a pied. Sauf qu’on arrive à un endroit où ON N’A PAS PIED. Mon ami me dit qu’il vaudrait mieux faire demi tour, je l’écoute.
Mais le vent se lève, et nous fait dériver sans qu’on ne s’en rende compte…
Et c’est beaucoup moins marrant. Je dis à mon ami qu’il faut qu’on nage plus énergiquement car on est en train de dériver.

Et là tout s’accélère, je comprends qu’on est dans la mierdaaa, man za ladjé sandale mwen et je commence à nager à contre courant (faut jamais lutter contre le courant hein ça t’épuise). Je jette un coup d’œil et voit que mon copain est de plus en plus loin de moi. 

Je me reçois les vagues en plein visage et je me réalise que mon cœur bat vite que je vais tout péter (meuf non arrête) que mon corps commence à se raidir bref que je PANIQUE ! C’est génial !

Car on s’est tous déjà retrouvé en difficulté en mer, mais sérieusement je n’ai jamais vécu une situation où le courant m’emmenait de plus en plus loin….

Je me vois déjà faire la une du France Antilles « Drame dans les fonds blancs ». Non mais c’est la honte tu peux pas mourir dans des fonds blancs c’est comme se noyer dans un verre d’eau ! C’est ridicule quitte à mourir autant mourir avec les honneurs ébé bondié!

Non et puis surtout je me suis rappelé que je n’ai pas payé ma complémentaire décès… Je pouvais donc pas me permettre de mourir j’ai pas les moyens quoi ! Donc j’ai décidé de me battre !

Je décide donc de vite prendre une décision et de crier AU SECOURS ! j’ai crié au secours les gars comme dans les films, c’est grave la honte.
Heureusement y’avaient des gens à quelques mètres de nous.

Manman adan an faille seconde, un monsieur surgit de nulle part avec son zodiac et tire mon sexy de l’eau. Moi je vais bien, j’ai réussi à atteindre un endroit où j’ai pied. Le gars c’est notre WATERMAN à nous quoi!

Sexy lui a perdu son t-shirt « Under the waves » (= sous les vagues) super ironique…

En vrai, tout ça a dû durer 4 minutes à tout casser, les 4 minutes les plus stressantes de ma vie, j’ai eu vraiment très peur like VRAIMENT et je sais pas comment j’ai fait pour gérer tout ça ! Bien évidemment plus de peur que de mal mais je suis restée sous le choc pendant au moins 2 jours.

 

QU’EST-CE QUE JE RETIENS DE TOUTE CETTE HISTOIRE ?

  1. que crapon viv lontan ! Je ne suis pas une aventurière et je ne traverse pas la mer moi je suis le genre de personne qui mate Netlfix dans son lit et c’est ce que je vais continuer à faire !
  2.  je sais ce que c’est d’avoir PEUR ! Et avoir peur de rater son master en vrai c’était pas dla peur en fait. La peur c’est nul !
  3. que je vais devoir être encore plus fèt chier dans ma vie ! Le monde a failli se délester d’une fèt chier professionnelle comme moi! C’est passé près! Donc dès aujourd’hui, je m’engage solennellement à embêter encore plus les gens avec beaucoup plus d’intensité. J’en fais la promesse!
  4. que je ne veux plus voir d’eau salé de ma life ! NON ! D’ailleurs, je cuirai mes pâtes sans sel désormais !

Au final le pêcheur, le vrai, était hyper dégouté pour nous, il a passé un gros savon à son collègue et nous a fait la course gratuite. On s’est fait un Hanoï avec l’argent et on a maté « A la dérive », un film sur un …bateau qui dérive pour bien rester dans l’ambiance glauque ! les gros malades!

Bref les gars, la vie est courte tout ça tout ça je le sais parce que tu vois…. J’ai fait l’expérience de la mort je fais partie de l’élite des survivants et tout ! (meuf calme toi, t’étais à 20m du rivage)

Quoiqu’il en soit la baie du Robert reste magnifique à découvrir n’hésite surtout pas à le faire!
Mais n’oublie pas:  CRAPON VIV LONTAN !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *