LE JOUR OU J’AI DECIDE DE NE PLUS ETRE UNE BWABWA

Alors on fait pas des Storytimes chez Créola?!

Man sav zot inmin milans!

 

Aujourd’hui je vais te raconter un moment super important de ma vie de femme. A savoir le jour où j’ai réussi à fuir la relation toxique dont j’étais prisonnière pendant 2 ans!

 

Comme toute relation de m**de, le truc est complexe. Plus complexe que la 374e saison des Feux de l’amour imagine. Mais je vais t’expliquer de manière simple et rapide les faits. Je vais tâcher d’être claire en me focalisant sur les évènements marquants (et sans rentrer dans trop de détails aussi hein c’est pas la journée porte ouverte de mon jardin secret non plus)

T’es prêt han? Bon pour faire très simple:

1 On se fréquentait: début du truc, tout beau tout nouveau, on kiffait la life. Et puis bim élément perturbateur. Il disparait pendant 2 mois sans trop d’explications (=une éternité quand tu comprends rien à ce qui se passe.)

2 Il réapparait mais n’est plus comme avant. Tu vois les films d’horreurs où la personne disparait et on l’a retrouve dans les bois et un esprit maléfique Inca s’est emparé de lui là… inbin c’était ça! Il est réapparut mais il était devenu super froid distant méchant. Il m’a fait comprendre que toute relation sérieuse n’est possible… abon? …

3 On arrête de se fréquenter.

4 Il m’envoie un message pour me dire que je lui manque et qu’il veut tout reprendre à zéro sans tout faire capoter. Bref tu connais les messages d’excuses des gars on devrait faire un recueil des plus belles lettres d’excuses de mecs d’ailleurs).

@exrelou

5 Moi je réfléchis (fout man té couyon) puis je découvre qu’il fréquente encore son ex! Manzel vit hors de la Collectivité territoriale! Est-ce une blague?! Non ça c’est le plot twist du siècle! Mieux que quand on découvre que Léonardo Dicaprio est le malade qu’on doit interner dans Shutter Island. Celle-là je l’ai pas vue venir.

6 Je ne lui parle plus, à ce stade je suis à ma 32e mental breakdown j’ai commencé à prendre l’habitude. Puis, on en discute, il me fait comprendre qu’il a pas à s’excuser et qu’il est un homme libre « je n’ai pas le droit de kiffer deux femmes en même temps? »

7 Quelques mois plus tard il s’excuse et regrette encore… Il réussi à me couyonner ENCORE!

8 Je découvre qu’il continu sa relation longue distance là … Mais man toujou ka rivini!

 

Et puis…

Et puis, un jour, cette relation à sérieusement commencé à me donner envie de GERBER.

Je pouvais pas l’expliquer mais je me sentais oppressée par missieu. Zafè ou ka vwéyé an vié WhatsApp ba mwen épi man ka rivini kon an ti caniche man pa té inmin sa!

Et il s’est passé quelque chose d’étrange: un jour j’étais sur mon lit à réfléchir à l’échec de ma vie. Soudain, une petite voix dans ma tête man pa sav la i soti, me dit « Meuf, va makréler l’Instagram de la fille. » An bagay man pa jin ka fè!

Qu’ai-je découvert?! Le suspence est à son comble:

J’ai découvert de trop jolis selfies d’amoureux trop choupinous! #love #usagainsttheworld #couple #sakipouw #larivèpakachayéy

Heure du décès 14h37

Mais ce jour là, je n’ai pas été choquée, je n’ai pas été décue. je ne me suis pas effondrée. Non. Ce jour là, je me suis sentie LIBEREE DELIVREE SOULAGEE!

Parce que ce jour là je savais que c’était LE jour où missieu allait prendre ses patché é fouté mwa l’camp de ma life! TU DEGAGES! VA T’EN! Ou kon an épine oursin lilèt madanm an pié mwen la OH!

J’ai mis en place mon plan d’action:

Tout d’abord ON NE DEMANDE PAS D’EXPLICATIONS A LA PERSONNE!

« demander des explications c’est donner la chance à la personne de te mentir. » ma mère, philosphe du XXIe siècle

Deuxièmement j’ai supprimé toute notre conv WhatsApp et je l’ai bloqué effacé de partout. Bon se débarrasser de quelqu’un en 2019 tu connais….

Un jour (3 semaines après) missieu s’est rendu compte que « yo sé di man pa ka tann palé di Charlina » il m’a envoyé un mail tranquille pozé pepew. Je lui ai gentiment expliqué que j’avais pas envie de me retrouver au cœur d’un triangle amoureux.

FIN DU GAME.

 

Non je ne choisis pas de raconter délibérément et gratuitement un épisode douloureux de ma vie sur internet. J’ai d’ailleurs beaucoup réfléchi avant d’écrire cet article. Mais quand je vois certaines femmes autour de moi je me dis que ouais, ça coûte rien de partager son expérience. On est (majoritairement) des femmes faut se soutenir non?!

Je pense surtout qu’il est important d’essayer de faire le point et de tirer des leçons de nos expériences BIEN SUR!

Comme je l’ai dit, je suis tout d’abord FIERE DE MOI! I said it! Je suis fière d’avoir eu un problème d’avoir su l’identifier et surtout d’avoir su trouver une solution seule (ou presque).

Ça a pris BEAUCOUP TROP de temps mais ça a été fait!

Quand t’es dans le fin fond du limbé tu te dis que ce truc n’aura jamais de fin. Il en a une. Tu peux choisir d’essayer d’accélerer le processus!

Et pour ça faut TROUVER LA FORCE D’ESSAYER! Je pense que c’est le truc le plus difficile à faire.

Je vois plein de gens se plaindre de leur situation (professionnelle, sentimentale, familiale) mais être incapable d’opérer un début de changement!  C’est dur de trouver la force de changer, de faire évoluer sa situation.

En ce qui me concerne j’ai compris que dans chaque situation il y a un élément qui est le moteur du changement. Dans ce cas précis, ça a été ma dignité.

« Charlina je ne t’ai pas mise au monde pour qu’un homme se permette de se moquer de toi » ma mère.

Ce qui s’est passé c’est que d’un côté je manquais de confiance en moi sur BEAUCOUP DE CHOSES et de l’autre, je savais que j’étais pas de la m**de (comme tout être humain j’ai envie de dire).

Disons qu’une des deux parties avait pris le dessus sur l’autre. Et j’attendais que la tendance s’inverse.

J’avais besoin de retrouver ma dignité. Et je me suis battue pour la retrouver. Et je vais plus la perdre.

SHOW ME SOME RESPECT QUOI ! 

 

Je vais pas conclure en te donnant de conseils de vie. Prends ce que tu as à prendre de cette histoire (si tant est qu’il y ait quelque chose à prendre) et laisse ce que tu as à laisser! 

Et toi c’est quoi LE moment où tu as été le/la plus fier(e) de toi?!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *