FOOD MARKET: L’EPICERIE FINE, COULEUR LOCALE

 

Dimanche après-midi, 14h30. T’es avec ton doudou, vous vous re-matez toutes les saisons de GOT parce que… « winter is coming »… (la meuf saoule tout le monde là)
Soudain, le téléphone sonne, c’est ta belle-mère, qui veut passer vous faire un ti coucou un peu plus tard.
Woyoyoy ! Sa pa posib! On peut jamais se reposer ! Roy !
Bon faut faire quelques courses, l’accueillir et jouer à la belle fille parfaite. Mais que faire, c’est dimanche après-midi EN MARTINIQUE … !

Une solution : Food Market, l’épicerie de proximité nouvelle génération!

… Mon dieu c’est le storytelling le plus pourri de l’histoire ! J’assume pas ça les gars ! A la limite si je rajoute un jingle façon « les mêmes pneus moins chers l’univers du pneu » et on est bons pour une pub style « les pubs mythiques de RCI »

Non plus sérieusement, le’ts talk about MANGER!

J’ai toujours été fan des épiceries fines, ces commerces proposant des produits de grande qualité : des charcuteries, vins, épices et autres spécialités régionales à haute valeur ajoutée, issues d’un savoir-faire indiscutable.
Bref, c’est mon kiff, j’aime bien m’acheter de temps en temps des produits qui sortent de l’ordinaire tu vois. Ca doit être mon ti côté « djol dou » !

Comme dit mon papa: « ou ni tchuyè a [les goûts de luxe] mais ou pa ni migan an [l’argent]»

Quelle fût donc ma joie, quand un mercredi matin, en me rendant au centre ville de Fort-de-France, je tombe devant cette charmante devanture ! Intriguée, je pousse la porte.

UN CONCEPT FORT

Et là…
… Et là, je comprends pas trop où je suis en fait ! Enfin, je vois bien que c’est une boutique, ils vendent du Caprisun (oui j’étais venue m’acheter un Caprisun, j’ai 4 ans et alors ?!) mais y’a plein de produits originaux qui m’attirent.

Et c’est parce que ce petit marché créé par Yannis et Jacques, est un concept hybride : une fusion entre une boutique de quartier et une épicerie fine. Le premier du genre en Martinique.

       

En vrai, c’est l’histoire de deux potos et d’un retour au pays… Oui il y en a qui reviennent hein ! #aléviré

« Alors moi (Yannis) je travaillais dans le monde de la mode, et Jacques en parfumerie. On travaillait en France, et on est revenu en Martinique il y a 5 ans. On a décidé de s’associer parce qu’on avait envie de faire quelque chose pour le pays. »

le postulat de départ est le suivant (mon Dieu cet article ressemble de plus en plus à mon mémoire de M2) :
les modes de consommation changent « les gens stockent moins, ils visent la qualité, et favorisent les circuits courts ».

Et en plus pa djè ni ti boutik fodfwans ! (oui je dénonce !)

« on avait à cœur de mélanger l’alimentation générale et une épicerie fine caribéenne, le but c’est vraiment de démocratiser le concept ».

Depuis deux ans, ils réinventent en réalité, la notion de commerce de proximité. Chez eux les œufs locaux vendus à l’unité et le liqui

@foodmarket

de vaisselle, côtoient le chiquetaille de lambis et le vinaigre d’ananas.

 

 

Le but, populariser le genre en draguant le maximum de monde.

« On veut vraiment amener les gens à découvrir nos produits. Beaucoup n’osent pas aller dans les épiceries fines. Nous sommes avant tout une épicerie, les gens y entrent sans crainte, sans gêne. »

En fait les gars s’insèrent vraiment dans la vie de la cité, on est dans du développement local pur…

DES AMBASSADEURS DE LA REGION CARAIBE

Ce que je kiffe, chez Yannis et Jacques c’est qu’ils ont à cœur de faire revivre la boutique de quartier de notre enfance… mais en le pimpant quoi :
– on a droit aux légendaires pat’ diri bè épi luil’ mais aussi des trucs un peu plus modernes comme un rayon bio/végétal par exemple…
– Et surtout on a une vraie mise en valeur des produits de notre région. De la Martinique, en passant par la Guadeloupe, la Guyane et même la Dominique.

Et ce que j’ai réalisé, c’est qu’il se passe plein de choses chez nous, sauf que si tu sais pas…Ben tu sais pas, et c’est bien dommage tu vois.

Ils donnent une vraie visibilité à tous ces petits producteurs et artisans qui « méritent d’être connus », ceux qui ont une éthique et des valeurs (produits bio, commerce équitable etc…)

« C’est des gens qu’on ne voyait pas beaucoup, peut être sur les foires et les marchés, on a donc voulu les rassembler, rassembler tous ces fournisseurs sous un même lieu.»

On trouve de tout :
– du poisson fumé MARTINIQUAIS (et du magret de canard fourré au foie gras et fumé au miel… oulalou!)
– des farines locales (igname, coco, giromon, fruit à pain…) idéales pour une alimentation saine et sans gluten
– du saucisson au piment végétarien tout droit venu de Sinnamary en Guyane !
– Une super sélection des meilleurs chocolats des Antilles-Guyane
– des fromages et yaourts réalisés par la seule bergère de l’île, à Rivière-Pilote #domiiiiii
Bref pleins de petites découvertes super sympas

 

DES PASSIONNES DU GOÛT 

Alors, avant de continuer, je tiens à te mettre en garde: Yannis et Jacques sont pas justes gérants d’une épicerie…non, non! C’est surtout deux passionnés. Les gars connaissent tous les produits, normal ils les ont tous testé !

Résultat ils sont hyper calés sur le sujet, ils sont à ton écoute, te conseillent, répondent à toutes tes petites questions. Ils connaissent les produits par cœur, c’est limite s’ils étaient pas invités au mariage du fils du monsieur qui fait les confitures à l’abricot pays…. :

« Par exemple, le punch coco qui est là, c’est confectionné par un Martiniquais qui est parti faire ses études, est revenu vivre en Martinique, et qui a repris la recette de punch de sa mamie. »

Si tu les écoutes tu fais péter ton PEL pour dévaliser le magasin ! Précautions …

« On teste les produits pour mieux répondre aux besoins des clients. Il y a deux questions qui reviennent tout le temps, c’est : comment ça se prépare ? et on mange quoi ce soir ? Sur nos réseaux sociaux on présente nos idées recettes, on essaye d’être source d’inspiration.»

Bien évidemment tu me connais, je n’ai pas pu résister à l’envie de tester des produits pask … man sé an malélivé !
« Charlina ou ka yin ki manjé ! Sé an boudin’w yo kay an Fwans ? » Roger, mon papa

Bref…

C’EST L’HEURE DES FOODVORIS « LES FAVORIS QUI SE MANGENT » 

La sélection de Yannis :

le chocolat cru 100% local, quand c’est cru c’est mieux you know la saveur du cacao est plus prononcée t’as plus de nutriments dans ton corps tout ça tout ça …
l’élixir de plantes à base de zep-a-pik, citronnelle, Efferalgan, gros thym, gingembre – et tous les produits issus de la pharmacopée antillaise en général!
le « délice végétal » aux lentilles et curcuma : tu peux le tartiner ou alors tu fais comme Yannis ou ka mélangéy épi zé farine manioc’ épi djouboum an luil’ cho a => boulettes aux lentilles ! (je viens de te parler de ça la)
la Confiture de lait au schrubb : à tartiner! Super crémeux au ti gout de caramel et d’orange

Mon petit panier (mes préférés):

Parce que tu croyais que j’allais rentrer chez moi les dé lanmin balan alors?!

le sel de Marie Galante : de la fleur de sel aux épices ! Depuis que j’ai ça, je sale, je saleeeeeee ! Les œufs au plat, mon entrecôte … Vu comment c’est parti ma tension va monter à 19 on va bien rigoler !
la pate à tartiner crunchy de Guadeloupe !! sans gluten sans lactose aux amandes et noisettes torréfiées ! Olala, mon nouveau BAE ! Depuis décembre je zieute le truc ! Techniquement c’était pour accompagner des crêpes mais c’est parti en cacahuètes…

(pour ceux qui savent j’en ai quand même mangé avec des chips oui je suis dégueulasse)

 

AN MISI AN MISI…

Super bien intégré dans la vie du quartier, le petit commerce, qui est, en réalité assez jeune, commence à avoir ses habitués : des employés d’administration aux habitants du quartier en passant par les curieux du Week-end… #pagadéyola

Ce succès s’insère dans un contexte un peu plus général, à savoir le boom des épiceries fines martiniquaises. Depuis quelques années, on voit fleurir un peu partout sur l’île ces commerces, chacun ayant leur identité propre. Illustrant par la même occasion une petite révolution dans nos modes de consommation.

Cette épicerie a selon moi, déjà un rôle culturel indiscutable ! Ouais ouais ! Axé sur la mise en lumière de la gastronomie caribéenne, elle offre un véritable voyage culinaire, et de belles découvertes gastronomiques.

Pour être super honnête je suis fière. Je suis fière de découvrir ou redécouvrir les saveurs de mon île (et de la région).
Je suis fière de tous nos artisans trop peu connus, qui essayent de nous restaurer ce patrimoine culinaire.
Je suis fière du projet de Yannis et Jacques de leur énergie et la passion qu’ils nous transmettent.
J’sais pas tout ça donne de l’espoir.

On espère en tous cas que ce n’est que le début et que notre petit marché nous fera « bientôt des bébés » !

Y’aurait tellement de choses à dire mais bon, si ça continue l’article sera aussi long que la saga Harry Potter donc je me calme!

En attendant tu peux aller y faire un tour: 54 Avenue des Caraïbes, Fod Fwans 

==> Ou faire un tour sur leur Facebook et leur Insta 

A découvrir aussi (puisk article la pa asé long’ konsa) :

L’épicerie d’ôjourdhui : le paradis des épicuriens: une gamme de produits du monde entier (local, français, réunionais…)  Y’a plein de petites pépites ! Idéal pour une pause déj originale et « healthy »! En plus, Claire, la gérante est super sympa!!!!   C’est à Cluny bô Carrefour 

Comtesse du Barry : le made in France : spécialisée dans les produits du terroir français: foie gras, saumon caviar, truffes, les produits du terroir Français en général.
° Le petit + : on peut y déjeuner sur place histoire de gouter tous ces produits.
°Mention spéciale pour l’huile d’olive à la truffe indispensable pour ma salade tomate mozza jambon de parme roquette…
Sinon, c’est à la cour Perrinon!

BOQUERIA : le plus OLE ! Une charcuterie, épicerie fine, cave à vin, restaurant pour découvrir les spécialités ibériques.
Centre d’affaires Génipa Plaza, Ducos

LA BOUTIQUE FRENCH TOUCH WEST INDIES : Celle qui sauve la vie  Tu as oublié d’acheter une tite bouteille d’essence de vanille pour tatie Monique. Tatie Monique qui t’a hébergé pendant deux mois quand tu es venu faire tes études en France. Sacré scélérat !
Bref, située à l’aéroport, la boutique French Touch WI va te démêler.

Fais plaisir, fais toi plaisir, et si tu es en France, dis à ta maman de te faire un joli colis! Quoi qu’il en soit redécouvre les saveurs d’ici grâce à nos épiceries fines martiniquaises!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *