MA « BAD MOOD » ROUTINE

Je sais tu me vois là, tu regardes mon feed Instagram et tu te dis « manzel a une vie de malade, elle vit sa meilleure vie » (non en fait personne pense ça) mais détrompe toi malheureux, tu as tout faux! 

Je suis humaine il m’arrive parfois (6 jours sur 7) de passer des journées bien pourries entre flemme et désespoir. 

Voila à quoi ressemble ma routine spéciale journée pourrie: 

 

9h30: LA FATIGUE DU REVEIL 

Je me réveille enfin. Ouais je me réveille tard parce que je bosse pas (et que j’ai pris un anti psychotique qui m’aide à dormir). En vrai, j’avais pas envie de me réveiller, j’ai juste été faire pipi et j’ai pas pu me rendormir. #epicfail

Donc foutu pour foutu, j’allume la télé et CNews #labase, histoire de bien commencer la journée. Ouais j’ai besoin de voir le doux visage de notre président nous dire que l’Etat n’a pas d’argent et que les gilets jaunes ils sont pas gentils pour être de super bonne humeur! C’est comme ça, c’est mes ptis moments de bonheur à moi quoi!

2e moment important : tcheker mon Facebook. Le but, être encore plus de meilleure humeur en multipliant mon taux de sérotonine dans l’organisme x2 #hormonedubonheur

Mode d’emploi: Je vais sur les statuts qui font polémique, tu sais ceux qui parlent d’orientation sexuelle, de religion, de politique, de théories du complot, d’avortement.., je lis les commentaires de gens bêtes et réacs et je m’insurge de leur bêtise parce que l’intelligence c’est comme la confiture, moins t’en as plus t’étale (je t’apprends rien):

« Mais sa pa posib poutchi sé lé pli couyon an ki ka kité commentaire enlè Facebook! Orange, SFR, Digicel tiré 4G a enlè téléphone sé moun tala! ROYOYOYYYY » 

Oui, je suis ultra masochiste, je m’en rends compte.

 

9h45 : « DON’T TALK TO ME BEFORE MY MORNING COFFEE »

Donc voilà, quand je suis bien bien énervée, je sais que c’est l’heure d’aller me faire mon café, histoire d’être encore plus énervée. Y’a jamais assez. Direction la cuisine et là…

Et la je me rends compte que Régine, ma manman a bu le dernier Nespresso Arpeggio, le violet, mon préféré le seul capable de vraiment me booster et que je vais devoir me rabattre sur le Ciocattino, celui qui a un ti gout de cacao. 

Non, ça va pas se passer comme ça, je l’appelle:

-moi: Allo, manman pourquoi tu as bu tous les Arpeggio?!
-ma maman, que je dérange en plein travail: … kissa ou ka di mwen la?!
-moi, toujours fâchée: le café violet tu sais que c’est mes préférés, épi arrête d’acheter le marron man pa lé sa ROY!
-ma maman: … ééé ti manman’y si ou pa ni ayin pou di mwen raccroché téléphone lan!

Bon épi je mange quoi là ? J’ai aucune envie de faire un porridge aka le truc le moins sexy du monde, de toutes façons ces histoires de rééquilibrage alimentaire ça commence à devenir ultra saoulant. J’ai envie de pancakes, de bacon and eggs d’un truc gras là… Mais pa ni zé! Bon ben sé pain décongelé épi margarine hein… #suicidezmoi

11h00 : BATTERIE FAIBLE

J’ai pris mon pain margarine + café que j’aime pas devant Cuisine TV, ça m’a bien frustré …

Ensuite, j’ai passé plus d’une heure à glander devant E ! et l’incroyable famille Kardashian. Faudrait peut-être que je me bouge. Mais j’ai le coup de barre de 11h00, donc je m’endors.

 

12h30: QUAND LA REALITE TE RATTRAPE 

je me réveille, et réalise que j’ai rien fait de ce que je devais faire. Je me suis pas actualisée à pole emploi, je devais faire des CV mais j’en ai marre de faire des cv et que jamais personne me réponde, et j’ai surtout 5 articles en retard pour Créola!!!  

Toute ma vie j’ai été traumatisée par les devoirs à la maison et autres projets, exposés et présentations orales. Je m’étais dit que je retomberais jamais dans ces pièges là … ET J’ECRIS DES ARTICLES! Ma vie est ironique-tragique c’est n’importe quoi.

Bon on essaye d’écrire un peu alors. J’ouvre la page du blog, je suis submergée par une vague de flemme immense mêlée à un manque d’imagination extrême BEN OUI MON CERVEAU EST DANS LE COMA DEPUIS CE MATIN!

Tu t’attendais à quoi toi aussi,  sérieux! Epi c’est quoi ces sujets que j’ai choisi de traiter ouesh?!  je dois faire des recherches Google avant olala, je savais pas faire un truc simple du style  comme tout le monde? Un truc simple rapide efficace! Mais nonnn madame veut parler de « Charge mentale » ou sé an sociologue?

Bref, CLOSE THE WINDOW!

 

13h00 : CONSTAT D’ECHEC

Je décide de me rendre à l’évidence. Ma vie est nulle et ennuyeuse. Je suis nulle moi-même voilà. Face à ce constat, je décide de rester dans ce mood jusqu’à demain et entreprends de NE RIEN FAIRE AUJOURD’HUI. Voilà au moins un objectif que je suis capable d’atteindre.

14h00 : CHARLINA 1 – 0 DIET 

ouais j’ai atterri au Macdo ! Et alors ? J’ai besoin d’un soutien moral et Macdo est là pour ça. Je me suis tapé le soleil écrasant de 2h de l’après-midi (tu connais), la queue, la blazitude des employés, le traditionnel « y’a pas de glaces » et leur oubli de sauce moutarde pour les nuggets. Mais bon … J’ai mon Macdo.

 

15h00 : NETFLIX AND FAIL

Ouais j’essaye de regarder un film sur Netflix, tu sais comment ça se passe. Je cherche un film pendant 15min sans succès. Je décide de lâcher l’affaire. De toutes façons, rien ne m’intéresse et j’ai zéro concentration.

= deuxième sieste de la journée.

 

16h00 : NO LIFE

Je me réveille, et vais sur Instagram aka la dernière chose à faire quand t’es en bad.

Je mate mon phone: zéro notifications. Personne à qui parler, personne avec qui sortir boire un verre. Vasy j’ai pas d’amis en fait!

Mon téléphone sonne, c’est mon ami (donc ou ni canmarad!), je réponds pas, j’ai pas envie de parler, je veux qu’on me laisse tranquille seule sur mon lit, avec Arte en bruit de fond …

 

17h00 : QUAND TU MANGES TES EMOTIONS 

Tu déprimes donc tu manges.

Direction Carrefour Market pour réapprovisionner le kit de survie, au menu:  Monster Munch, Ben&Jerry’s strawberry cheesecake, pizza surgelée, Oreo, petite bouteille de vin #aconsommeravecmoderation

Bref, c’est parti pour une séance grignotage/abrutissement intellectuel devant les Anges et TPMP. J’ai juste envie de m’anesthésier le cerveau et le corps OKLM …

 

20h: FOOD IS STILL MY BEST FRIEND 

Je sors de mon lit juste pour mettre la pizza au four.

 

21h00: GAME OVER

Y’a rien à dire à part que je préfère aller dormir pour oublier cette journée bien pourrie et vite passer à autre chose.

 

Les journées bien pourries, c’est mon quotidien. Surtout depuis que je suis revenue vivre ici et que ma vie est rythmée par l’absence d’emploi.

En vrai, ça arrive à tout le monde d’être dans un bad/lazy mood, ce genre de moment où le simple fait de sortir de ton lit ou juste d’envoyer un mail important est une montagne!!! Notre corps bugge, notre cerveau a démissionné sans même faire une rupture conventionnelle ce gros lâcheur!

On attend qu’une nouvelle inattendue nous sauve de notre torpeur

On essaye de se remotiver soit même, dans mon cas grâce à l’écriture …enfin comme t’as vu, c’est pas à 100% efficace…

Ou alors on reste couché et on attend que ça passe parce que c’est tout ce qu’on peut faire.

Quoi qu’il en soit, je crois qu’il est important d’accepter cette émotion, la vivre et l’embrasser. C’est pas la peine de se faire violence SI il n’y a pas de raison de le faire.

Ca passe, demain est un autre jour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *