Nuit blanche avec Bob Sinclar

Il fait bouger les foules et parcourt le monde entier avec ses platines. Fort d’un succès mondial, le DJ français et planétaire vient se produire à la Martinique le 1er Décembre. Son instagram montre un homme drôle et attachant. Mais qui est vraiment Bob Sinclar ?

– La Martinique, pourquoi ? Vous avez entendu dire que l’on était de gros fêtards ?

Je suis venu il y a très longtemps avec une amie originaire de l’île et je me souviens avoir adoré l’accueil, les vibrations et le jus de prune de cythère 🙂 A l’époque c’était « L’Hyppo » le club à la mode, je ne sais pas si ca existe toujours, mais elle m’avait fait tourner la tête dans des Zouk endiablés 🙂

– La première chose à laquelle vous pensez à votre réveil?

Mettre de la musique, ça peut aller de Frank Sinatra à Tribe called Quest et du Disco à Sade, mais uniquement que du bonheur jamais rien d’agressif.

– Vous dormez quand d’ailleurs ?

Je dors normalement quand je ne joue pas, le sommeil est très important pour la récupération de grosse tournée.

– OK, sur instagram, vous rigolez avec votre fils (genre, je suis plus costaud que lui !), vous bossez pour ça ?

 Oui, je suis un adepte de la vie saine, je mange bien, pas de cigarettes ou d’alcool et du sport. J’ai toujours essayé de lutter contre les préjugés des gens sur les artistes et les Djs en général ; il faut être très en forme pour faire face à beaucoup de voyages, de constant décalage horaire, des nuits sans sommeil, je m’entraîne comme un athlète et je transmets ce message à mes enfants.

– Où trouvez-vous votre inspiration ?

Souvent dans la musique du passé, j’aime les classiques, j’ai beaucoup de respect pour les artistes de grand talent qui nous ont montré la voie. J’ai découvert la musique avec la culture Hip hop et avec les enseignements de légendes telles que Africa Bambaata ou James Brown, Grand Master flash ou George Clinton. J’aime le groove.

– Qu’est-ce qui vous motive dans la vie ?

Toujours le dépassement de soi et essayer de faire le mieux possible. La Musique est toute ma vie, j’espère en faire encore longtemps…

– Votre plus belle fête ?

Toujours la prochaine !

– La pire ?

Quand je joue devant des gens qui se prétendent VIP et qui n’ont rien d’autre dans la vie que d’essayer de se montrer en affichant leur argent de façon indécente. J’ai décidé d’arrêter les clubs et les endroits ou je ne prends plus aucun plaisir.

– Le pays où les clubbers vous achèvent?

Sans aucun doute Ibiza, ces clubbers veulent ma peau 🙂 Il se couchent trop tard et ne sont jamais rassasiés et le pire est que j’aime ça. Cette île me rempli de bonheur et de création artistique, les gens viennent du monde entier pour écouter les meilleurs Dj de la planète, ils sont fascinés et transcendés.

– Quand vous n’êtes pas en studio ou sur scène, quel est votre refuge ?

J’aime l’idée de rentrer chez moi, j’ai un petit appartement à Paris et je m’y sens bien. Je suis très casanier comme garçon.

– Vous nous réservez quoi pour 2019 ?

Un nouveau single en collaboration avec Robbie Williams         «   Electrico Romantico » qui devrait sortir dans les jours qui viennent, un autre vers le mois de Mai et ma résidence tous les samedis à Ibiza au Pacha avec mes soirées « Paris by night ».

– A quand un « tube de l’été » mixé avec les rythmes des îles ?

J’adore les rythmiques Afro et Soca depuis toujours, elles sont de nouveau très à la mode avec l’explosion du reggaeton, du Kuduro, du Baile funk et de la Afro beat nigérian avec des artistes comme Olamide. J’ai crée un projet il y a 15 ans qui s’appelle « AFRICANISM », a travers lequel j’ai collaboré avec Artistes comme Sean Paul, Shaggy, Magic System, Fireball ou Jacob Devarieux et j’adorerais re créer des productions dans cet esprit, il faut juste rencontrer les bonnes personnes.

– Ici, c’est l’île aux revenants, vous revenez quand ?

Laissez moi arriver 🙂 Je suis impatient !!!!

Son actu à la Martinique :

Sunset beach experience .

Samedi 1er décembre au Cap-Est Lagoon Resort.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *