Quand la Martinique séduit pour un « Ti’ Maryaj » à l’américaine…

Cette belle journée du 18 mars a marqué l’union de Ingrid Jean-Baptiste et son mari américain Michael Ruotolo. Le mariage de cette actrice et fondatrice du Chelsea Film Festival s’est déroulé en Martinique dans un cadre enchanteur qu’est le au Cap Est Lagoon Resort & Spa. C’est en toute intimité avec des invités venus des Etats-Unis, d’Israel, Costa Rica, Espagne et de la France métropolitaine qu’ils se sont échangés leurs vœux. Une découverte pour ces derniers qui ont pu apprécier la cuisine du chef Vladimir François. De ce séjour, le concept « Ti Maryaj' » a vu le jour et a su en ravir plus d’un.

Née à Paris, d’une mère martiniquaise, Ingrid Jean-Baptiste fait de nombreux voyages en Martinique depuis l’âge de 2 ans avec sa grand-mère. Son époux a vraisemblablement flashé sur cette belle île et c’était donc d’une évidence d’y célébrer leur mariage.

Qui se cache derrière cette jeune mariée?

Elle débute une carrière de journaliste à Paris, déménage à Los Angeles et ensuite New York en 2010 pour étudier à l’Actors Studio. Suite à un grave accident de voiture déplorant 8 blessés, elle décide de créer un festival de films avec sa maman, Sonia Jean-Baptiste, afin de soutenir les jeunes réalisateurs du monde entier.

Depuis 3 ans, le CFF présente spécialement un programme qui met en avant les jeunes réalisateurs des Outre-Mers, en partenariat avec le Bureau de l’Office du Tourisme de la Martinique à New York et le Ministère des Outre-Mers).

C’est un festival international, qui a déjà présenté plus de 300 films de 30 pays différents depuis sa fondation.

Ils s’apprêtent à fêter la 6ème édition cette année du 18 au 21 octobre 2018.

Je vous avoue que cette jeune femme a attiré ma curiosité, ce qui m’a poussé à la contacter afin d’en savoir un peu plus sur son mariage en Martinique, le concept « Ti Maryaj », ses impressions, ses attentes…

Comment ce sont déroulés les préparatifs de votre mariage aux Antilles ? 

La communication à distance n’était pas simple, néanmoins à l’arrivée sur place quelques jours avant le jour J, mon mari et moi avons pu rencontrer les prestataires principaux, qui ont répondu à nos attentes. Nous étions très heureux et tenons à remercier :

  • Chef Vladimir François (Cap Est Lagoon Resort)
  • Henri Salomon (Photographe)
  • Bénédicte Guillaume (Maquilleuse)
  • Macq (Design Florale)
  • Les Fleurs et Vous (Bouquet de la mariée)
  • Live Band Kafcons
  • DJ Halan
  • Bébèche pour la journée en mer
  • Le French Coco pour notre séjour en Lune de Miel
Makeup by Bénédicte Guillaume / Bouquet de la mariée – Les Fleurs et Vous
Macq (Design Florale)

Pouvez-vous nous raconter l’histoire du concept « Ti’ Maryaj » ?

Le concept « Ti’Maryaj » est l’idée de mon mari, qui est américain. En allant à la Martinique pour la 1ère fois l’année dernière, il m’a demandé ce que voulait dire « Ti », car il voyait ce mot partout (Ti’Kafé à Tartane, Ti’Case, Ti’Punch, etc.), je lui ai répondu que ça voulait dire : « petit » en créole. Etant donné que nous nous sommes mariés en toute intimité, il a eu l’idée d’appeler l’événement Ti’Maryaj. Tous nos invités ont apprécié l’histoire autour du nom et c’est devenu notre hashtag sur les réseaux sociaux, et le mot était présent sur tous les supports du mariage (cadeaux invités, livret de cérémonie, blog mariage, sac de plage, etc.).

Je suis très heureuse de pouvoir représenter cette île magnifique et d’en faire la promotion au quotidien. 99% de nos invités venaient des Etats-Unis, et ils ont adoré. Ils ont tous hâte d’y retourner très prochainement. Mon mari et moi leur avons donné rendez-vous dans 5 ans pour re-fêter le mariage.

 

Quelles sont vos actualités pour les mois à venir ?

Je serai de passage en Martinique pour le tournage du film GOYAVE réalisé par Bébé Neneb et Philippe Nijean.

Et nous sommes également en pleine préparation de la 6ème édition du Chelsea Film Festival.

 

Toute l’équipe de Créola se joint à moi pour vous adresser tous nos vœux de bonheur!

Merci pour ce bel échange!

Sass💋

 

Commentaires

  1. Ingrid says:

    Merci pour ce beau reportage. A très bientôt sur l’île du Paradis !

Laisser un commentaire à Ingrid Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *