Portrait de Ketty COTREBIL, auto-entrepreneure dans le milieu de la Mode

Instagram @kamerishop

Lors d’un de mes passages en Martinique, j’ai fais la connaissance de Ketty, une jeune femme avec laquelle j’ai pris plaisir à échanger sur la Mode, son parcours professionnel, sa boutique en ligne Kameri Shop et ses ambitions futures.

 

Ketty, peux-tu te présenter en quelques lignes?

Hello, Je suis Ketty COTREBIL, j’ai 37 ans et je suis une passionnée de mode et d’art.
Après des études de droit, j’ai quitté ma Martinique natale pour intégrer une école de mode internationale à Paris : ESMOD.

Avant de revenir en Martinique pour fonder KAMERI, j’ai eu différentes expériences professionnelles principalement chez de jeunes créateurs de mode. J’ai voulu enrichir mon apprentissage à l’extérieur et ai donc travaillé en Italie durant 2 années pour un site de vente en ligne appelé Yoox, qui aujourd’hui s’est allié au site Net-à-porter. J’y ai travaillé en tant que visual merchandiser et attachée de presse.

Durant cette période, j’avais les yeux rivés sur la Caraïbe, je voyais et découvrais des créateurs plein de talents, qui participaient à des Fashion Week internationales, malheureusement, je me rendais compte qu’ils étaient très difficile à retrouver car ils n’avaient pas de site internet et encore moins de distributeurs, alors que la demande était là. Je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire d’où l’idée de les réunir en un seul lieu de manière à ce qu’ils soient le plus visibles que possible à travers une boutique en ligne. Il y a 5 ans, j’ai donc décidé de poser mes valises sur mon ile natale, la Martinique, pour me rapprocher des créateurs et lancer KAMERI.

@kamerishop

Peux-tu nous en dire plus sur le concept KAMERI?

KAMERI est un concept store en ligne qui depuis 3 ans maintenant et encore plus aujourd’hui, à travers les actions de mon équipe et moi même, met en avant les créateurs de Mode de la Caraïbe, leurs collections, leurs îles, ainsi que leurs cultures .

 

Quelles est la signification de KAMERI?

Le mot KAMERI en lui-même n’a pas de signification directe mais le nom de KAMERI, est un mix entre [Ca]raïbe et [Ameri]que. Il vient du lieu où le siège se trouve : la Martinique, qui comme toutes les îles de la Caraïbe, est influencée par l’Amérique du Nord et du Sud tout en gardant son identité caribéenne, avec une forte mixité tant culturelle, que de population. Ce nom me paraissait correspondre à l’idée que je voulais partager : « la mixité et les échanges de cultures font partie de notre quotidien, pourquoi pas dans notre garde-robe ? ».

 

Comment fonctionne KAMERI ?

Avant tout, nous sélectionnons nos créateurs de vêtements ou d’accessoires de mode. Nous favorisons une identité forte, un style unique, reconnaissable, authentique et contemporain. Une fois cette sélection faite, nous choisissons avec lui les pièces qui seront exclusivement vendues sur KAMERI et cela en série limitée.

Ensuite nous mettons les collections en ligne pour une durée limitée de 3 mois, car tous les 3 mois nous proposons une nouvelle sélection à travers un nouveau thème pour le plus grand bonheur de nos K-girls and boys.

@kamerishop

Quels sont les créateurs mis en avant?

Waibbi de la Martinique, elle a un style sportswear et urbain, elle pense beaucoup au confort et au « easy-to-wear » quand elle conçoit ses collections, tout en gardant son identité Caribéenne grâce aux différentes couleurs vives qu’elle utilise.

Jinaki est une créatrice New Yorkaise, qui utilise beaucoup les codes « rétro » et « créole » dans ses collections, de par les formes, les coupes et les couleurs.

The Cloth, marque Trinidadienne, qui a une identité très forte s’inspire beaucoup des codes du Voodoo pour créer ses collections. Le créateur Robert Young, attache une grande importance à la symbolique de ses pièces.

Meiling, créatrice Trinidadienne, est une référence de la Mode Caribéenne, elle opte pour une Mode épurée, elle a la particularité d’insister sur les finitions et les coupes de ses pièces qui sont d’une qualité irréprochable

Pour les saisons prochaines, nous aurons des créateurs d’origine haïtienne, jamaïcaine en plus de créateurs Trinidadiens avec qui nous avons déjà collaboré. Et pour la première fois sur la saison à venir nous lancerons la collection propre de KAMERI.

Quelles difficultés as-tu rencontrées en créant KAMERI?

La première difficulté que j’ai rencontrée était au niveau de l’accompagnement pour le lancement. C’était très difficile de trouver un profil « Accompagnant ayant une expérience tant dans le numérique que dans la mode ». Ensuite ça a été au niveau des différents partenaires, tels que les transporteurs, la banque (pour le tpe en ligne), le studio photo, les photographes…Il m’a fallu plus de deux ans pour mettre en place les différents partenariats car j’étais la première entreprise à se lancer dans le numérique et en plus dans la Mode sur la Martinique et même dans la Caraïbe. L’autre difficulté a été pour l’acheminement des pièces des créateurs jusqu’à la Martinique. En effet, les créateurs ont des formalités administratives à remplir avant le départ des collections, c’était nouveau pour eux, j’ai donc dû mettre en place tout un process pour leur facilité la tâche.

Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer ce métier?

Je ne sais pas si on peut l’appeler une qualité mais avant tout pour être chef d’entreprise (le métier ayant déjà toutes ses difficultés et encore plus dans les débuts), il faut être passionné par ce que l’on fait. La passion permet de passer les écueils de la meilleure manière possible. Ensuite il faut être patient, car on n’obtient pas ce que l’on souhaite tout de suite donc il faut prendre sur soi, avoir un bon mental et être bien entouré. Savoir relativiser est aussi très important même si personnellement je n’y arrive pas toujours.

Quelles sont tes ambitions pour la suite?

Dans les mois à venir nous comptons élargir notre panel de créateurs, proposer plus de services personnalisés (car nos clientes aiment la proximité et l’exclusivité que leur offre KAMERI), développer d’autres partenariats et bien d’autres surprises #stayconnected
Plusieurs de nos clientes souhaitent aussi pouvoir nous rencontrer physiquement et par la même occasion, pouvoir essayer les pièces directement, c’est pourquoi depuis cette année nous faisons plus de Pop-Up store (boutique éphémère), dont une prochaine prévue aux Etats-Unis.

Suivre KAMERI :

Événement à venir :

@kamerishop

J’espère que cette interview vous aura fait découvrir l’univers de Ketty, femme auto-entrepreneure, passionnée qui nous permet à travers sa boutique en ligne, de connaitre et porter des créations autant originales qu’uniques, et par la même occasion d’affirmer notre style tout en diversité.

Je vous embrasse.

Sass💋

Commentaires

  1. […] à ma rencontre avec Ketty COTREBIL (voir ITW ici), et après avoir navigué sur son site KAMERI SHOP, je suis tombée sur ce pantalon que […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *