Must have seasonal : la jupe plissée !

@femmeactuelle

Il y a encore quelques saisons, elle semblait complètement dépassée…Et pourtant, depuis quelques mois, ce modèle revient en force…Vive les plis et la longueur midi, la nouvelle jupe phare des modeuses se réinvente cette saison et c’est :

La jupe plissée soleil…  Elle a tout particulièrement les faveurs des créateurs. Derrière ce nom très estival se cache un modèle dont les plis droits et étroits au sommet s’élargissent sur la longueur comme des rayons. Depuis l’année dernière, elle revient en force dans nos dressings. Fini le look trop sage voire même mémérisant, la jupe plissée est au top de la tendance et se décline de mille et une façons pour flatter notre silhouette.  Portée longue ou courte, elle est idéale pour marquer la taille et cacher des hanches larges. Véritable caméléon, elle s’associe facilement à toutes sortes d’accessoires et se décline dans tous les styles, du plus romantique au plus rock’n’roll.

Pour la petite histoire…

On attribue ce plissé au couturier Jean Patou qui conçoit ainsi la première jupe d’une joueuse de tennis, Suzanne Lenglen, qui la porte à Wimbledon en 1921. Coupée sur les genoux quand le jupon long est encore d’actualité sur les courts, la mini plissée de Patou fait scandale.

En 1947, le plissé soleil orne la premier défilé de Christian Dior. Inspirée des courbes des fleurs, sa collection Corolle connaît un succès immédiat. Et le plissé soleil, ses lettres de noblesse et de bourgeoisie. Une image sérieuse, « madame », qui lui collera longtemps à la peau, comme les uniformes des jeunes filles de bonne famille qu’il habille.

Mais, sous l’impulsion d’un génie japonais, le plissé poussiéreux, va prendre sa revanche. Il s’immisce dans les arcanes de la mode pointue sous l’aiguille d’Issey Miyake qui en fait la signature de sa collection « Pleats Please » en 1993, restée aujourd’hui une référence.

Dans la foulée de la vague rétro initiée par des séries télévisées comme Mad Men, on voyait le sage plissé soleil revenir gentiment mais sûrement sur les addicts des fringues vintage. Mais c’est le défilé Printemps/Été 2016 du surdoué Alessandro Michele à la tête de Gucci qui l’ancre définitivement dans la saison.

 

Et depuis on l’a vue en version cuir, tulle, lamée ou brillante….

 

Comment la porter ?

On l’adopte avec des basiques sans prétention comme des t-shirts blancs ou à message et quand les températures baissent, on la porte avec un gros pull dont on laisse les mailles recouvrir la taille ou bien qu’on fait blouser un peu dans la jupe au niveau de la ceinture.

Côté accords de couleurs, lorsque la jupe est colorée on adopte un ton neutre en top et inversement.  Si vous avez craqué pour un modèle métallisé, calmez le jeu en journée avec un sweat plus sport par exemple.

Pour les chaussures, c’est en baskets à la cool en journée et en babies ou en escarpins à talons le soir que vous ferez virevolter les plis de votre jupe du matin jusqu’au bout de la nuit !

 

       Asos

En attendant cette saison c’est la version imprimée ou rayée qui s’impose…il suffit de voir les vitrines et looks mis en avant dans nos enseignes préférées :

Pull&BearStradivarius

BershkaZara

MangoH&M

Et vous comment la portez-vous?

See Ya !💋

Enalor

Commentaires

  1. […] Fouillez dans le dressing de vos mères, vous seriez surprise d’en trouver une. Le closet de nos mères sont quelques fois des mines d’or fashionistique. Elanor a fait un focus sur cette pièce via cet article ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *