Satané utérus !

photo credit : https://www.womensmd.org/

J’ai cru qu’arrêter la pilule et me faire poser un stérilet au cuivre était la meilleure chose qui puisse m’arriver… En fait si, finalement je me sens bien ainsi. Nullipare, j’ai tout de même décidé de franchir le pas : adieu hormones et retour au cycle menstruel classique. J’avais envie d’être plus proche de mon état naturel, sans pour autant laisser pousser mes poils de menton.

Quoi ?! J’y vais petit à petit !

Après 6 mois de militantisme « moi, je mise sur le cuivre », dame nature m’a gentiment montré une autre réalité : le syndrome prémenstruel.

Mais alors, comment on fait pour contrôler ça ?! Je n’en peux plus de moi même ! J’ai l’impression de faire une mini dépression mensuelle !

Les crampes, diarrhées, nausées et autres petits délices de cette période ne m’étaient pas inconnus… mais les chagrins mêlés de pétages de plomb : ça, je ne connaissais pas.

Il m’en faut du courage pour vous dire, sans donner raison aux machistes qui associent volontiers les sautes d’humeurs aux règles, que nous sommes nombreuses à vivre ces changements tous les mois.

Quand je m’en suis rendu compte, ma première réaction a été de chercher d’autres femmes à qui demander : « Mais alors, comment on fait pour contrôler ça ?! Je n’en peux plus de moi même ! J’ai l’impression de faire une mini dépression mensuelle ! »

Réponse :

J’ai donc développé mes propres mécanismes une semaine avant la bolognaise (bon appétit !) :

  • J’ai créé le « frigo de l’amour »

Mon frigo est plein de petits mots d’amours donnés par des amis. Normalement, ils sont bien rangés : sortez-les ! Dans les moments de blues, ils sont les bienvenus.

  • Je me chouchoute encore plus !

Ça, on sait faire : manucure, gommage, soins… Mais il y a aussi la lecture, par exemple, pour chouchouter l’intérieur : en ce moment je lis Trois amis en quête de sagesse. Commencer une cure, pour aider le système immunitaire par exemple, peut aussi apporter un certain réconfort.

  • Je me fais une « soirée cochonne »

Les 3 B : Bonne bouffe, Bon programme TV ou Bonne musique et Bon Câlin (avec un duvet ça fonctionne très bien)

  • Je ne m’impose rien

Rien qui ne puisse être repoussé en tout cas. J’évite ainsi le risque de surmenage et donc de tensions.

  • Je bois de l’eau !

1,5L par jour. On ne le dit jamais assez… c’est primordial !

  • Je suis mes envies dès que possible et sans culpabiliser.

Une pizza tous les soirs pendant 7 jours 

 

Vous savez tout !

Et si on échangeait un peu nos méthodes, que faites vous ?

Tiens, pendant que j’y pense : on peut en rire… Rappelez-vous de cet article ! C’est cadeau 😉

Photo credit : https://9gag.com/gag/5865048/hi-i-am-an-uterus

Commentaires

  1. Prisci says:

    Ma chère… dans cette fameuse semaine pré bolognaise (😂😂😂 j’ai beaucoup aimé l’image) je suis une vraie harpie. Et le pire… c’est que je m’en rends compte ! C’est comme si je me regardais faire en me disant « non franchement tu pousses » mais je le fais quand même. Ce n’est juste pas du tout rationnel. C’est dur à admettre. Mais c’est vrai 🤷🏽‍♀️
    Mes méthodes: me bichonner histoire d’être détendue. Et, si nécessaire, m’isoler un peu… l’orage ne dure heureusement jamais très longtemps…
    Bisous 😘

    1. Cocozabrico says:

      Très chère Harpie, bienvenue au club ! S’isoler : oui excellente idée, parfois c’est nécessaire pour nos nerfs… et pour ceux des autres XD
      A bientôt ! Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *