ET SI ON PARTAIT A NEW-YORK CET ETE ?

Ok, ce n’est pas la destination de rêve par excellence, quoi que. J’y suis depuis quelques jours déjà, et je ne cesse de m’émerveiller devant cette ville aux mille facettes. Pourquoi tant d’engouement ? Venez, je vous explique. 

Ma première fois avec New-York, c’était l’année de mes 30 ans. C’était un rêve d’ado. Et la série Sex and the city n’avait fait que me conforter dans l’envie de me jeter à corps perdu dans la découverte de cette ville. La première fois, je n’étais restée que 4 jours pendant le mois de septembre. Températures fraiches pendant tout le séjour et un circuit ultra touristique. Le bus rouge qui permet de faire le tour de la ville (sans le petit drapeau du guide- faut pas abuser), Times Square évidemment, la 5th avenue pour être Carrie Bradshaw quelques minutes et surtout les mains vides (pas les moyens à l’époque), Chinatown et Little Italie et pour terminer la Statue de la liberté. Honnêtement, je n’avais pas vu grand chose, mais j’étais en admiration devant ces buildings, au milieu de cette énergie que seule New-York est capable de procurer. 

Deuxième rendez-vous, 3 ans plus tard, au mois de janvier. Il faisait tellement froid que j’ai découvert que des parties insoupçonnées de mon corps pouvaient geler. Mais j’étais en famille, l’ambiance était géniale, donc j’ai encore une fois adoré. Le seul inconvénient quand vous revenez dans une ville déjà visitée avec des personnes qui ne l’ont jamais visité, c’est qu’il y a de fortes chances que vous refassiez exactement la même chose. Et ça n’a pas loupé à la seule différence que nous avons fait la Statue de la liberté en bateau, c’est-à-dire très très loin de la statue (attrape touristes, vous avez dit?).

Aujourd’hui, troisième séjour dans cette ville et je la découvre autrement. C’est avec plaisir que je refais tous ces sites touristiques qui m’émerveillent à chaque fois. Voici mes coups de cœur cette année :

Times Square encore et toujours. Un tourbillon de folies en pleine ville.

Central Park pour faire une pause au vert

Chinatown pour la cuisine et les petits prix

Soho et la 5th avenue pour le shopping

Greenwich pour se replonger dans la série Friends et aussi pour l’ambiance

Prendre le ferry (gratuit) pour aller à Staton Island et voir le coucher de soleil sur Manhattan

Prendre un verre dans l’un des nombreux bars de jazz, soul, hip hop

Boire un verre sur un rooftop (penser à réserver)

Les différents marchés aux puces de la ville (vérifier les dates et horaires)

Harlem pour son histoire et déguster de la vraie soul food

Brooklyn pour sa richesse culturelle

Faire le pont de Brooklyn à vélo pour rejoindre Manhattan (pas évident avec les piétons sur la même voie)

L’empire State building de nuit

Le bus rouge si vous n’avez le temps de parcourir la ville en long et en large

Green Acre Park, une cascade au coeur de l’agitation new-yorkaise

High Line pour une ballade atypique

Le World Trade Center, pour ne pas oublier

La Statue de la Liberté avec le circuit audio : très émouvant

Évidemment, je pourrais vous faire une centaine de pages sur ce qu’il y à faire dans cette ville. Et malgré mes trois voyages, je sais que je n’aurais pas tout vu. Laissez-vous porter par cette euphorie, faites des pauses au calme, regardez, photographiez, filmer, marchez, courrez, riez, mais ne vous retenez pas. Cette ville est unique, tout comme vous, alors ne faites qu’un avec elle, elle vous le rendra…

Thia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *