Journal d’une Martiniquaise à l’étranger : le foot

©lci

Période de la world cup oblige, je ne loupe pas un match. En bonne française que je suis et d’origine martiniquaise, le foot, c’est une culture, c’est un art, c’est un mode de vie. Alors oui, toutes les « françaises », ne sont pas fans de Thierry Henry. Quoique… Nous sommes toutes fans de Titi, mais pas forcément du foot. 

Cette année, je suis au paroxysme de l’enchantement : l’Italie n’est pas de la partie et l’équipe de France est au top niveau. Dès le début de la compétition, j’aurais parié ma culotte que nous serions dans le carré final. Et bien évidemment, Bibi avait raison. 

@img.xooimage.com

Mais là, ça se complique. J’écris le jour de la demi-finale et le match n’a pas encore commencé. La France affronte la Belgique. Oui, oui. Le pays de la bière est en demi (joli jeu de mots, je sais). Et le pire, c’est que Thierry, mon Titi, m’a été infidèle! Oui manotte ! Le mec fait partie du staff technique de la Belgique. Bon OK, son pote Didier fait du bon boulot et en homme d’honneur, il aurait été inconcevable qu’il prétende au poste de sélectionneur alors que Didi est encore en place. 

©voici.fr

Au fond, je le comprends mon Titi. Il veut se perfectionner, apprendre ce nouveau métier et il essaye de le faire bien. C’est tout à son honneur. Il est comme ça Titi : perfectionniste. Alors toutes les mauvaises langues pourront le critiquer, moi, je suis à fond pour Titi !

PS : Je suis de tout cœur avec lui, sauf aujourd’hui, faut pas déconner ! Alors Titi, je t’aime bien, mais j’espère de tout cœur que ce soir, tu retourneras manger des frites avec tes potes accompagnés d’une belle blonde. Allez sans rancune. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *