Virginie SAINSILY, la jeune journaliste guadeloupéenne qui va présenter le JT sur BFMTV.

Elle est née en Guadeloupe et y a grandi jusqu’à ses 18 ans.
Elle? C’est le nouveau visage de BFMTV, Virginie SAINSILY.
Vous la verrez tout le long du 29 Juillet au 20 Août .
Retenez bien son nom!

Quelles études as-tu faites ? 

J’ai quitté l’île pour effectuer des études de Droit et Sciences Politiques à Paris.
Tout de suite après l’obtention de ma licence avec mention, j’ai intégré l’ISCPA, une école de journalisme, puis j’ai suivi une formation en alternance au CFPJ.

Que voulais-tu faire quand tu étais enfant ? 

J’ai toujours voulu être journaliste. Et particulièrement reporter en zones de conflit.
Dès ma première année d’école, j’ai choisi Israël comme destination de stage.
J’ai souhaité me rendre sur place pour voir les choses moi-même, comprendre les choses moi-même plutôt que de me les faire expliquer.
J’ai la bougeotte, je ne tiens pas en place ! Je suis réellement curieuse des autres civilisations, des autres coutumes, du reste du monde.

Quel est ton parcours ?

J’ai démarré en Israël au sein de Guysen TV (devenue I24 News), j’y ai travaillé plusieurs mois en tant que chroniqueuse en plateau.
J’ai ensuite enchaîné à Guadeloupe 1ère, où j’ai présenté des rubriques sur le tour cycliste de la Guadeloupe et celui de Marie-Galante.
De retour à Paris j’ai travaillé au Grand Journal de Canal Plus puis dans l’émission « C à vous » sur France 5.
Mais l’étranger me manquait, alors je suis partie plusieurs mois en Thaïlande pour écrire des articles sur l’actualité de l’Asie du sud-est.

Comment l’opportunité de travailler à BFMTV s’est-elle présentée ?

Je suis arrivée à la rédaction en septembre 2014 comme reporter sur le terrain.
J’avais envie de m’implanter à Paris, et je trouvais cette rédaction particulièrement jeune et dynamique.
La diversité de mon parcours leur a tout de suite plu, ils m’ont prise à l’essai et j’ai dû rapidement faire mes preuves. Le courant est très bien passé et je m’entends très bien avec mes chefs.

Quels événements as-tu couverts ?

J’ai été envoyée sur plusieurs évènements majeurs tels que les attentats de Charlie Hebdo, du ‪13 novembre‬ au Bataclan, du ‪14 juillet‬ à Nice, de Londres ou encore de Manchester.
Je me suis également rendue en Guyane pendant la crise sociale, et j’ai été sollicitée sur les 2 tours des élections 2017, d’abord présidentielle, puis législatives.


Une évolution possible ?

A BFMTV, avec de la volonté, du travail et de la détermination, tout est possible.
J’ai d’ailleurs passé le casting pour pouvoir faire de la présentation cet été et j’ai été prise.
J’adore le terrain, mais présenter le journal est une opportunité qui me permet de rajouter une corde à mon arc. Et c’est un nouvel exercice, donc un nouveau challenge. J’adore les challenges 🙂

Que te vois-tu faire à 40 ans ?

C’est une question difficile pour l’hyperactive que je suis…
Mon mot d’ordre : profiter pleinement du présent, vivre au jour le jour, sans forcément penser à demain.
J’ai perdu ma mère il y a quelques mois, elle était jeune elle n’avait que 50 ans.
Alors aujourd’hui, j’ai bien pris conscience que la vie était courte, et je savoure pleinement la chance que j’ai d’être intégrée au sein d’une rédaction aussi vivante et attractive.
Dans 10 ans, je serai certainement dans une rédaction un peu plus calme, parce que le format « hard news 24/24 » est aussi excitant qu’usant.
Après, est-ce que je serai encore sur le terrain ou plutôt en plateau comme chroniqueuse ou présentatrice ? Est-ce que j’animerai ma propre émission ? L’avenir nous le dira…
Mais une chose est sûre : je tâcherai toujours de rendre fière ma Guadeloupe, et de la faire rayonner à travers moi…

Et ça à Creola , on n’en doute pas!

(Merci à Violaine B  )

Commentaires

  1. Rodolphe says:

    Un beau projet qui suis son court avec la passion et de la détermination. Je reste a l’écoute pour partage avec mes élèves sportifs de mes écoles de sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *