Parade du Mardi Gras à Basse-Terre: retour en images

La Carnaval de Guadeloupe est sans doute l’un des événements annuels d’exception les plus attendus de l’année sur le territoire.

Fédérateur de la liesse populaire, le Carnaval made in Guadeloupe est une véritable chaîne au sein de laquelle tous les Guadeloupéens deviennent des maillons pour parfaire les festivités. L’investissement et l’implication de chacun: Fédérations, Institutions, Carnavaliers, partenaires, spectateurs, donnent place à un spectacle vivant de haut niveau.

Pour rythmer ce Mardi-Gras 2018, 45 groupes étaient attendus dans le Chef-lieu sous le thème « Sonjé », un thème vaste qui a amené les carnavaliers à puiser dans l’histoire de l’île.

Afin de départager la prestation des Carnavaliers , un jury* expert examine les moindres détails créatifs et artistiques pour déterminer le grand Winner. Cette année, c’est Magma, le Winner 2017 qui remettait son titre en jeu.

Retour en images  sur cette magnifique parade, qui malgré les caprices pluvieux, a vraisemblablement ravi l’oeil attentif du public.

Magma – crédit photo: IDLine Studio

Magma rendait hommage à la reine Guerrière Africaine.

Waka Chiré Band – crédit photo: IDLine Studio
Kontak – crédit photo: IDLine Studio

Kontak incarnait Joséphine BAKER,  Chanteuse, actrice, danseuse, meneuse de revue et résistante américaine. Une véritable immersion du personnage à travers le costume, la chorégraphie et l’esprit.

Vibration – crédit photo IDLine Studio

Vibration avait choisi de mettre à l’honneur nos talents sportifs avec  » La Guadeloupe, Terre de talents ».

Atout Band – Crédit photo: IDLine Studio
Guimbo – IDLine Studio
Lyannaj – crédit photo: IDLine Studio
Ka Mawon – crédit photo: IDLine Studio
Arioka – crédit photo: IDLine Photo

Arioka a dédié sa prestation aux Arawaks.

Batala Gwada – crédit photo: IDLine Studio

Qu’il s’agisse de commémorer les faits divers douloureux (crash d’avion en 1962 par « La Couronne Verte »), de se souvenir des catastrophes naturelle ( « Golden Star » l’éruption de la Soufrière en 1976) , mettre en lumière des personnalités (« Kontak » avec Joséphine BAKER ou hommage à Man Sosso), ou rappeler les traditions d’Antan, les groupes ont rivalisé d’imagination pour conquérir les foules.

Pirouli Band- crédit photo: IDLine Studio
Kasika – crédit photo: IDLine Studio
MKM -crédit photo: IDLine Studio
Avan Van – credit photo: IDLine Studio
Bouyot Doré – crédit photo: IDLine Studio
Voukoum – crédit photo: IDLine Studio

Plus qu’un « gwoup a po », Voukoum est un mouvement culturel de la Guadeloupe, plus précisément de Basse-Terre qui fête cette année ses 30 ans. Les groupes à peau sont des groupes traditionnels indépendants qui revendiquent, valorisent et rendent hommage à l’héritage culturel.

Phoenix – crédit photo: IDLine Studio
Pikanga – crédit photo: IDLine Studio
Toumblack – crédit photo: IDLine Studio

 

*Focus sur quelques membres du jury:

Présidente du Jury : Megguy BORDEE, Artiste – chorégraphe, fondatrice de la compagnie l’Essens, auteure de la comédie humaine « l’Apocalypse ».

Miranda Octavia : chorégraphe, danseuse professionnelle

Serge Martias: Fervent spectateur à l’oeil averti depuis son plus jeune âge.

Rousseau Catherine: Fervente spectatrice et amatrice de Carnaval depuis son plus jeune âge.

Lisa Lacréole: Artiste modéliste

Rony Lacréole: Illustrateur, infographiste, graffiti-artiste

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *